Comment voyager quand on ne parle pas anglais

pexels-photo-704767.jpeg

Voyager quand on ne parle pas anglais peut être difficile mais comme à tous problème, il y a une solution.

Cet article est fait pour toi si:

  • Si tu n’as pas parlé anglais depuis tes 15 ans
  • Si tu te rends dans un pays ou même apprendre l’alphabet s’avère compliqué
  • Si tu t’apprêtes à traverser plein de pays différents sans en connaître la langue
  • Si tu es effrayée à l’idée de te rendre dans un pays sans maîtriser quelques notions de base d’anglais

La langue reste un des principaux défis et challenges quand on voyage seule et qu’on ne maîtrise pas la langue du pays ou du moins un peu d’anglais. C’est l’une des principales peur au fait de ne pas se lancer dans l’aventure solo.

Afin de t’aider au mieux, je te donne mes meilleurs conseils dans cet article. Je vais te montrer grâce à mon expérience et à mes recommandations comment j’ai voyagé 8 mois en Amérique Latine sans parler un mot d’espagnol (oui j’avais eu la bonne idée de prendre allemand à l’école). Comment j’ai réussi à apprendre l’argot australien avant même d’y avoir mis les pieds. Comment je parle maintenant l’anglais avec un accent très british. Et comment je me prépare à voyager quelques mois en Russie sans en parler un mot à ce jour.

J’ai décidé de faire deux articles sur cette problématique afin de développer au maximum chaque point et d’avoir une meilleure lisibilité.

La première partie de l’article s’adresse plutôt à ceux qui souhaitent se familiariser avec l’anglais car c’est la langue internationale (et que c’est bien utile dans n’importe quels pays), à ceux qui voyagent longtemps dans un même pays (genre expatriation ou Permis Vacances Travail) et qui souhaitent apprendre l’espagnol, le russe ou encore le japonais…

Tu trouveras dans cette partie 1, mes conseils pour apprendre une langue avant de partir, comment communiquer une fois sur place, comment continuer de pratiquer la langue à ton retour en France et enfin les GROS bénéfices que cela va t’apporter.

Puis dans la seconde partie de l’article, je te parle de techniques pour un city-trip de quelques jours ou encore mes conseils pour un tour du monde.

Mes conseils pour apprendre une langue avant de partir en voyage

Apprendre les bases de la langue : que ce soi via des applications gratuites comme Duolingo/ Babbel ou des livres comme la méthode Assimil ou la méthode pour les nuls. Se concentrer 30 minutes par jour à apprendre quelques mots et quelques expressions.

C’est ce que j’ai fait avant de partir en Amérique latine. Je prenais une demi-heure tous les jours pour apprendre des mots de vocabulaire, les chiffres, me présenter, dire d’où je viens et ou je vais. Je vais suivre le même cheminement pour le russe car je prévois bientôt de prendre le transsibérien !

Écouter la radio du pays que l’on souhaite visiter : afin que notre oreille s’habitue à l’accent. J’écoutais beaucoup la BBC avant de me rendre à Londres car j’avais beaucoup de difficultés avec l’accent anglais alors que je maîtrise très bien l’accent américain.

Regarder des films ou des séries du pays concerné : Cela te permettra dans un premier temps de t’immerger dans la culture et l’histoire du pays et également t’habituer à l’accent, aux intonations…. Bien sur toujours avec les sous-titres en français.

Par exemple avant de partir en Australie en Permis Vacances Travail, je me suis plongée dans la série Wentworth, série australienne parlant de femmes en prisons. Cela m’a ainsi permis d’apprendre des expressions typiquement australienne, de m’habituer au fait qui roule à gauche et surtout d’essayer de comprendre l’accent.

Lire des livres : il existe des éditions bilingues avec une page écrite dans la langue concernée et la traduction en français sur l’autre page

Communiquer avec des natifs : il existe des sites internet ou tu peux parler avec des natifs du pays de la langue que tu souhaites apprendre. En général c’est gratuit et basé sur un échange. Tu apprends le français à un natif pendant que lui t’apprend sa langue.

Regarder des chaines Youtube : Afin de s’immerger au maximum, tu choisis tes sujets préférés ou tes passions et tu regardes des chaines Youtube dans la langue que tu souhaites apprendre. On apprend bien mieux en s’amusant!

Communiquer pendant ton voyage

Ose parler, jette-toi dans le bain. Ne t’inquiète pas en fait tous des erreurs au début et personne ne se moquera de tes fautes ou de ton accent. Avant de marcher tu as chuté de nombreuses fois et bien c’est pareil dans l’apprentissage d’une langue. Si tu as déjà appris les bases en France tu ne seras que plus à l’aise. Je sais que cela demande de la préparation mais cela paie.

Évite les français! J’ai vu trop de PVTistes venir en Australie pour apprendre la langue et finalement rester qu’entre français. A la fin, ils n’ont pas progressé. C’est dommage, sachant que c’était leur première motivation. Sois un maximum avec des natifs.

En Argentine, j’ai voyagé en stop et j’ai fait du Couchsurfing. Ma première soirée avec un hispanique c’est fait sur Google Traduction car mon espagnol était trop nul et ça reste un super souvenir. Quant à la première personne qui m’a prise en stop à Ushuaïa, je ne savais même pas dire « Ou allez-vous? » et aujourd’hui je parle espagnol comme je parle français ou presque

S’inscrire à des cours de langue sur place : Si tu prévois de rester longtemps dans le pays, tu trouveras des écoles de langues ou même des locaux pour t’enseigner la langue. J’ai même vu en Bolivie, des cours donnés gratuitement en échange d’un volontariat dans une auberge de jeunesse. En Australie, la bibliothèque à côté de chez moi proposait des cours gratuits d’anglais. L’avantage de suivre des cours sur place, premièrement c’est souvent moins cher qu’en France et deuxièmement vu que tu es sur place c’est beaucoup plus simple de pratiquer ce que tu viens juste d’apprendre.

Installe GOOGLE TRADUCTION : Une application mobile super utile qui m’a sauvée dans de nombreuses situations.

Après ton voyage continu de pratiquer!

Tu es de retour en France. Sache qu’une langue est quelque chose qui se pratique. Je t’encourage vivement à garder contact avec les locaux rencontrés afin de continuer à pratiquer via Skype ou WhatsApp. Pourquoi pas les inviter à venir te rendre visite en France. Vous en profiterez pour vous remémorez les bons souvenirs.

Continue de regarder des films et séries en VO et lire des livres dans la langue tu as appris en voyageant.

Les bénéfices de l’apprentissage d’une langue en voyage

  • Tu seras plus proche des locaux, ton voyage aura une autre saveur
  • Tu vas te faire plus d’amis, tu seras moins seule que si tu parles seulement français
  • En cas de pépins, d’incident durant ton voyage tu pourras mieux te faire comprendre. Lors de mon retour de Colombie, mon vol avait du retard lors de ma correspondance à Madrid. Quand je suis arrivée à la porte d’embarquement pour mon vol pour la France, les portes venaient de se fermer. J’ai négocié ardemment avec l’hôtesse pour qu’elle me laisse rentrer avec mes bagages. Je suis certaine que si je n’avais pas parlé un mot d’espagnol, j’étais bonne pour prendre le prochain vol.
  • Si tu souhaites travailler ou faire du volontariat pendant ton voyage, la langue est indéniablement un gros atout. J’ai failli être guide au cœur du désert d’Atacama, au nord du Chili malheureusement à cette époque mon espagnol n’était pas encore assez bon, cela sera pour une prochaine fois 🙂
  • Une belle ligne à ajouter à ton CV. Au retour du voyage, tu te demanderas comment valoriser ses quelques semaines passées à l’étranger, une langue en plus est un véritable avantage et démontre une grande ouverture d’esprit
  • Tu seras fière de toi, et c’est finalement cela le plus important 🙂

Cette partie 2 s’adresse plus aux personnes qui partent faire un tour du monde et qui ne vont pas apprendre toutes les langues des pays traversés ou aux femmes qui partent quelques jours dans un pays anglophone ou non. Ainsi, je te donne mes conseils que j’ai utilisé lorsque j’ai voyagé en Grèce, Allemagne, Italie, Espagne et République Tchèque alors que mon anglais n’était pas si bon.

Tu fais un tour du monde et tu ne vas pas apprendre toutes les langues

Quelques bases d’anglais seraient quand même bien utiles. En effet, l’anglais reste la langue internationale parlée par beaucoup de personnes. Tu te sentiras moins seule car tu pourras communiquer avec plus de personnes et tu auras plus confiance en toi.

Tu vas traverser de nombreux pays, pourquoi ne pas apprendre l’espéranto? L’espéranto est une langue internationale, apparemment facile à apprendre, avec une grammaire et une conjugaison simple. J’apprendrai cette langue un jour pour être sûre de la dite facilité. L’espéranto est une langue neutre, n’appartenant à aucune nation, aucun pays.

Utilise tes mains pour te faire comprendre. Tu as faim, soif, envie de dormir, il existe des gestes simples pour réussir à se faire comprendre. Reste toujours souriante et patiente, je suis sûre que tu trouveras quelqu’un pour t’aider.

Il existe des guides de conversations spécialement conçus pour les voyageurs. A l’intérieur tu retrouves les phrases classiques dont à besoin un voyageur! Une vraie mine d’or

Le routard a publié il y a quelque temps un livre ‘G PALEMO ». Un livre simple d’utilisation, petit donc qui se glisse partout et complet qui t’aideras, j’en suis certaine! Il consiste en 200 dessins traitant de la sécurité, santé, hébergement, transport, restauration,…

Tu pars que quelques jours dans un pays non anglophone

Tu pars quelques jours pour un city trip ou une randonnée. Tu ne vas pas apprendre le grec ou le polonais 🙂

Quelques bases en anglais te seront toujours utiles. Un voyageur ou un local pourra toujours t’aider à faire la traduction.

Avant de partir assure-toi de connaître les mots de bases tels que « Bonjour », « Merci », « Au revoir ». J’ai appris que ces trois mots lors de mon voyage en Grèce et je t’assure que les locaux apprécient ce geste d’ouverture!

Utilise Google Traduction : une application bien utile dans n’importe quel pays. Cela m’a bien été utile en Italie surtout pour lire les menus des restaurants par exemple.

Avant de partir, écris les phrases utiles dans un bloc-note qui te seront utiles du genre « combien cela coûte? » « Ou est la station de train? » par exemple j’utilisais cela lorsque je voyageais à Prague pour le taxi ou pour faire une excursion.

Tu rencontreras forcément des français, et oui nos compatriotes sont partout sur cette belle planète. Tu as même des groupes Facebook regroupant les expatriés du pays. Pourquoi ne pas rentrer en contact avec eux et voir s’ils ont un peu de temps pour te faire visiter leur ville.

En cherchant bien, il doit bien y avoir un guide francophone qui peut te faire visiter la ville. Renseigne-toi dans les offices de tourisme ou sur Internet!

Tu peux également partir en voyage organisé. Ainsi la langue n’est plus un problème. Et tu voyages avec un groupe francophone avec un guide pour te montrer toutes les beautés du pays.

Enfin si la langue te fais peur pour un voyage solo, tu peux toujours partir dans un pays francophone. Voici une liste non-exhaustive : Belgique, pays du Maghreb, Québec, Polynésie Française, nos DOM-TOM, une partie de la Suisse, Madagascar, Congo, Sénégal…

Laisse un commentaire sur tes astuces pour apprendre une langue! Et au passage, dis-moi si tu as aimé cet article 🙂

Publié par Mélanie

Je suis Mélanie, j'ai 31 ans, je suis originaire du Mans. J'ai tout quitté en 2017 pour voyager à travers le monde. Depuis, j'ai voyagé en sac à dos à travers l'Amérique latine pendant 8mois. J'ai travaillé 6 mois en Australie grâce au Permis Vacance Travail (PVT). J'ai visité les grandes villes des Etats-Unis pendant deux mois. Je suis actuellement expatriée à Londres ou j'ai une activité salariale et ou je développe mon activité en ligne afin de devenir Digital-Nomad. Dans ce blog, j'accompagne les femmes à oser vivre leurs rêves de voyage à l'aide de contenus de qualités résultants de mes expériences de voyage!

10 commentaires sur « Comment voyager quand on ne parle pas anglais »

  1. Cet article est pour moi, une catastrophe en anglais et pourtant j’étais si bonne en classe. Forcément c’était tout à l’écrit 🤦‍♀️. En tout cas, super conseils. Merci

      1. Bizarrement je n’ai aucun problème avec l’italien, et même l’espagnol que je n’ai jamais étudié me vient mieux que l’anglais 😅

      2. Mince, ça c’est un fou! Ton cerveau est réticent à l’anglais. Ce que je faisais pour m’entraîner c’était de le parler seule devant un miroir, peut être peu tu essayer 😉

      1. Avec ce recul je maudis tellement cette LV2 Allemand, choisie à une époque où je me fichais des voyages et qui ne m’apporte pas grand chose aujourd’hui 😀

      2. Ouais je suis comme toi, surtout que les allemands ont un super bon niveau d’anglais, donc ce n’est pas un problème pour voyager/travailler en Allemagne.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :