Le voyage solo à Lisbonne d’Alicia
Le premier voyage solo d'Alicia à Lisbonne

Le voyage solo à Lisbonne d’Alicia

J’ai eu la chance de rencontrer Alicia, alors qu’elle était en voyage en solo pour la première fois à Lisbonne ! Nous avons passé une soirée ensemble, une journée à Sintra et un délicieux brunch le dimanche !

C’est trop cool de pouvoir vous rencontrer quand je voyage 🙂 C’est parti pour le témoignage : Présente-toi en quelques mots

Je m’appelle Alicia, j’ai 24 ans. Je vis, je mange et je dors voyage (jusque dans mes rêves, oui oui…). Bref voyager est vraiment quelque chose qui me passionne, qui m’anime et qui m’élève. 

Pourquoi ce voyage solo à Lisbonne ?


Mon rapport avec le voyage solo est un peu particulier. Car, avant de réaliser ce que je considère comme mon “vrai” premier voyage en solo, à Lisbonne. Je suis partie vivre six mois en Suède pendant mes études puis trois mois à Malte pour un stage. Théoriquement, la Suède est mon premier voyage seule. La première fois où je suis montée seule dans un avion et où je me suis retrouvée face à moi-même. Au niveau du ressenti et de l’appréhension, cela a son importance à mon sens. 

Pourtant, un jour, sur un coup de tête, j’ai décidé de réserver un vol pour Lisbonne. Je suis donc partie en solo, pour des vacances pendant une semaine, dans la capitale portugaise. Cette fois-ci, pas de colocataires, pas de camarades de classe pour m’entourer et visiter avec moi. Je voulais m’essayer au “vrai” voyage solo. Celui où l’on décide de tout, de se lever tôt pour voir le lever du soleil (ce que je recommande fortement !). Ou de profiter d’une grasse matinée. Celui qui offre la possibilité de définir son programme la veille au soir ou de n’avoir aucun programme. Je voulais me laisser porter par mes envies, par les rencontres, par l’effervescence de la ville mais surtout, je voulais me prouver que je pouvais me faire confiance.

voyage solo lisbonne
Mosteiro dos Jeronimos – Lisbonne

Comment ont réagi tes proches à l’annonce de ce voyage solo ?

Malgré le fait que ce n’était pas la première fois que je partais seule, j’étais terrorisée à l’idée de me mettre en danger en me retrouvant dans une ville inconnue. Malgré que mes proches m’aient encouragé à partir, à changer d’air, à m’évader loin des candidatures incessantes qui ponctuaient mon quotidien. La veille de partir je ne pouvais m’empêcher de penser que c’était une erreur. J’avais également peur de ne pas réussir à me faire comprendre alors même que mes expériences passées me permettent aujourd’hui d’échanger assez facilement en anglais… Tout ça pour dire que certaines de nos peurs sont parfois totalement infondées…

Le ponte 25 abril – Lisbonne

Comment as-tu organisé ce voyage à Lisbonne ?

Mon voyage à Lisbonne me ressemblait, à la fois organisé et libre. J’avais réservé en amont mon Airbnb et acheté un petit guide sur la ville avec un plan (chose importante quand on a un sens de l’orientation très limité comme le mien). Je m’étais également renseignée sur plusieurs blogs et auprès d’amis qui s’y étaient déjà rendus. Ces informations m’ont ainsi permis de regrouper par “zone” ce que je voulais absolument voir/faire. J’avais ainsi des “journées types” mais qui n’étaient pas fixes. Je décidais généralement la veille dans quelle zone je voulais aller en fonction de mes envies, de la météo et de mes capacités physiques bien mises à l’épreuve par les côtes lisboètes. J’avais également gardé deux jours, les deux derniers de mon séjour, totalement libres. 

Ton budget pour Lisbonne ?


Pour ce qui est du budget, j’avais fait quelques estimations en amont pour essayer de ne pas trop dépasser. Mais je dois bien avouer que mes recherches intempestives de repas pour le dîner m’ont coûté plus cher que prévu…
C’est vrai que les voyages peuvent paraître inabordables au vu du budget que cela demande. Mais tout du moins en ce qui me concerne, tout est une question de choix. Je vais préférer économiser pour un voyage plutôt que d’aller boire un verre plusieurs fois dans la semaine par exemple. Et il y a une citation qui me parle particulièrement à ce propos :

“ Le voyage est la seule chose qu’on achète et qui nous rend plus riche.”

Tour de Belem – Lisbonne

Tes émotions ressenties ?

Pendant ce voyage, je me suis sentie pleinement vivante, à ma place et reconnaissante de vivre cette expérience. Je me levais aux aurores avec le sourire aux lèvres alors même que je suis plutôt réputée pour être une adepte des grasses matinées. Je restais plusieurs heures à contempler le lever du soleil. Cela m’a d’ailleurs permis de rencontrer une autre voyageuse solo, une française elle aussi. Pour l’anecdote, nous avons d’abord échangé en anglais puis nos “french accent” nous ont trahi… Un bon moyen de reconnaître nos compatriotes ! J’ai aussi pu discuter quelques instants avec des amateurs de photographie, eux aussi au rendez-vous du soleil. Pendant ces moments de solitude j’ai pu me retrouver, contempler ce qui m’entourait et m’étonnait à dire “Wow” à la vue de panorama à couper le souffle. 

Quels sont tes conseils et astuces pour une femme qui souhaite tenter l’aventure du voyage solo ?

Mon conseil pour une femme qui voudrait voyager seule c’est d’oser, d’y aller et surtout de faire confiance à votre instinct une fois sur place. Si vous ne vous sentez pas bien quelque part, alors c’est qu’il est peut être temps de partir. Vous savez ce qui est bon ou pas pour vous ! Pour voyager en solo, je ne pense pas qu’il faille des qualités spécifiques, l’expérience peut convenir à toutes à mon sens dans la mesure où vous réalisez un voyage qui vous ressemble. Par contre, la curiosité, l’ouverture d’esprit et un brin de débrouillardise devraient vous permettre de profiter pleinement de votre voyage ! 

Qu’est ce que t’a apporté ce premier voyage solo à Lisbonne?

Ce voyage m’a beaucoup apporté. Le fait de se retrouver seule face à moi-même a eu pour effet de booster ma confiance mais aussi de porter un œil neuf sur ce qui m’entoure. Prendre le temps d’admirer le lever et le coucher de soleil, prendre le temps de faire des photos qualitatives et non prises à la volée, lâcher prise tout simplement. Je ne pensais pas que le voyage solo pouvait nous permettre d’en apprendre plus sur nous, sur les autres et sur le monde. Finalement être seule m’a ouvert les yeux sur ce que je ne prenais pas le temps de voir lorsque je voyageais accompagnée. 

J’ai adoré voyager seule, suivre mon rythme, mes envies, me laisser porter par la ville. Je pense que Lisbonne était vraiment la destination idéale pour ce voyage puisque tout est facilement accessible. Car, on ne se retrouve jamais vraiment seule dans un endroit ce qui a un côté rassurant. Et surtout, Lisbonne est une ville sûre et propre. Je ne me suis jamais sentie en insécurité, pas l’impression d’être scrutée du regard comme ce peut être le cas dans d’autres villes ou pays. En plus de cela, les portugais sont vraiment adorables et ne manquent pas de vous adresser quelques mots par pure sympathie. Malgré tout, le soir était un peu plus compliqué, je ne suis par exemple jamais allée au restaurant seule le soir (mais par contre j’en ai profité pour rencontrer Mélanie autour d’un dîner). Mes soirées se passaient donc dans ma chambre, accompagnée d’un bon film, de mon livre et d’un repas pris à emporter. C’est à ce moment que la solitude peut se faire ressentir mais la fatigue peut rapidement prendre le dessus. 

Vue sur Lisbonne

La suite ? Ou peut-on te contacter ?

Pour mes prochains voyages j’aimerais beaucoup quitter l’Europe… Pourquoi pas le Costa Rica ou, mon plus grand rêve, le Sri-Lanka.

Instagram : @alygraphy
Mail : alicia.laroche@orange.fr

Retrouve d’autres interviews de voyageuses solo 🙂

Clara part marcher seule sur Compostelle

Clara part marcher seule sur le chemin de Compostelle et nous raconte son parcours, ses peurs, ses doutes, mais aussi une belle anecdote du chemin.

Mon témoignage sur le voyage solo

Le témoignage sur mon premier voyage solo et les autres, en toute transparence ! Je te dis tout ! De mes débuts à mon parcours de digital nomade

Mélanie

Je m'appelle Mélanie, j'ai 33 ans, originaire du Mans. J'ai tout quitté en 2017 pour voyager à travers le monde. J'ai voyagé en sac à dos à travers l'Amérique latine pendant 8 mois. J'ai travaillé 6 mois en Australie, traversé les États-Unis d'Est en Ouest, vécu à Londres. En 2021, je deviens digital nomade, je visite les Açores, marche 2 mois sur le chemin de Compostelle et je vadrouille à travers l'Europe. Dans ce blog, j'accompagne les femmes à oser vivre leurs rêves de voyage solo à l'aide de contenus de qualités et pertinents !

Laisser un commentaire