J’en ai marre de tout, envie de partir loin !
fbt

J’en ai marre de tout, envie de partir loin !

5
(3)

J’en ai marre de tout et j’ai envie de partir loin, cette pensée ne te lâche pas ? Alors cet article est fait pour toi.

Un article qui va te permettre de faire le bilan sur ce qui ne va pas. On verra aussi si partir loin quand on en a marre de tout est la solution ? Et surtout si c’est possible !

Car partir loin quand on en a marre de tout, peut-être une véritable révélation, mais pas seulement, car parfois, même souvent, on emmène nos problèmes avec nous. Même si la distance permet de les atténuer.

Le voyage permet de voir la vie d’une autre manière. Le voyage permet de s’ouvrir l’esprit et de s’émanciper.

Mais nous reviendrons sur ces notions dans cet article

Mais avant tout, laisse moi t’en dire plus sur mon parcours. Car moi aussi, un jour j’en ai eu marre de tout et j’ai eu cette envie de partir loin.

J’en ai marre de tout et mon envie de partir loin de me lâche pas

Janvier 2017, je suis licenciée, je reprends un travail, ou je suis pas prolongée après la période d’essai.

Ma vie manque de sens, je sens un creux constant au fond de mon estomac. Alors pour oublier, je sors ! C’est cliché, mais c’est pourtant ce que j’ai vécu !

Cela fait déjà plusieurs mois que je suis de près des blogueuses voyages solos, elles me montrent la voie, d’une certaine manière elles me prouvent qu’une autre façon de vivre est possible.

Ni une ni deux, je lâche tout, mon appart, mes amis, et je pars voyager seule

Ce fut une véritable révélation, comme si pour la première fois de ma vie j’étais au bon endroit, comme si pour la première fois de ma vie, j’avais fait le bon choix

C’était d’ailleurs la première décision que je prenais en toute conscience. J’arrêtais de suivre un chemin tout tracé, qui m’avait emmené sur les bancs d’un master, puis d’un poste en CDI dans le consulting pétrolier.

Ce premier voyage de 8 mois en Amérique du sud fut une véritable révélation.

Puis, j’ai continué, un voyage en Australie grâce à un permis vacances travail, deux mois aux USA à traverser ce pays uniquement en transport en commun d’Est en Ouest

Juste avant le COVID je vivais et je travaillais à Londres.

Puis, j’ai fait un voyage mon mode de vie. Aujourd’hui, je voyage plusieurs mois dans l’année grâce à mon activité de digital nomad

j'en ai marre de tout envie de partir loin
dav

Envie de partir loin, car j’en ai marre de tout : les causes possibles

Parce que toutes les histoires de vie sont différentes, mais que beaucoup se ressemblent. C’est ce que j’ai pu analyser lors de mon chemin de Compostelle.

Des trajectoires qui se ressemblent, des vies qui se sont brisées, des histoires qui se répètent.

Transition de vie douloureuse : Le licenciement

Nous visons de plus en plus une vie qui va vite, qui s’accélère. 

Le modèle ou l’on passe toute sa vie dans la même entreprise, ou l’on monte progressivement les échelons, ou on profite de l’ascenseur social est à présent révolu.

Bonjour aux plans de sauvegarde de l’emploi, aux restructurations, de jolis mots qui sont venus remplacer le terme de licenciés.

Un coup dur dans la vie quand on est encore biberonné à ce que nous la société nous a vendu : va à l’école, travaille bien, obtiens un CDI, et profite à la retraite

Ce n’est pas toujours simple de voir le licenciement comme une opportunité, tant le coup est dur à encaisser.

Je le sais bien pour l’avoir vécu, au plus profond de ma chair. Passé des années à donner et à investir dans une société qui se sépare de toi, comme d’un vulgaire mouchoir.

Il faut encaisser le coup, savoir rebondir, être résilient comme ils disent si bien.

J’ai mis du temps à le voir comme une opportunité, et ce fut pourtant la plus belle opportunité de ma vie

Le voyage permet de faire le point dans sa vie, de prendre du recul, de se poser les bonnes questions, peut-être de se demander ce que l’on désire vraiment faire dans sa vie, quel sens lui donner, etc

Le licenciement économique peut -être aussi l’occasion de se former à nouveau métier et pourquoi pas devenir indépendant, ou digital nomade.

marre de tout partir loin
sdr

Marre de tout et envie de partir loin : Cas de la rupture amoureuse

Un classique… Combien de fois j’ai entendu cette histoire. 

Je dois confesser que lorsque je suis partie voyager, je venais aussi de me faire larguer.

Une mauvaise nouvelle n’arrive que rarement seule.

Je crois que c’est encore plus un classique chez les filles. Nous avons rompu alors j’ai pris le large.

50 % des mariages se terminent en divorce. Aujourd’hui, contrairement à avant, c’est plus compliqué de rester avec la même personne toute sa vie

Nous sommes davantage à la recherche de notre bonheur et de notre épanouissement.

Et si finalement ce n’était pas la bonne personne ? 

Si finalement, je serai plus épanouie seule ? 

Des questions que l’on s’est tous posé un jour

Mais alors le voyage est-il une solution ?

dav

Marre de tout et envie de partir loin : La Crise de la quarantaine

Pour moi, c’était plutôt la crise de la trentaine.

Mais, apparemment vient un moment dans la vie ou on se dit que c n’est plus possible de vivre comme cela, que la vie c’est autre chose, que la vie a plus à nous apporter, à nous donner

Que nous ne sommes pas né uniquement sur cette terre pour travailler, produire, consommer

Il doit bien y avoir autre chose, dans cette magie de la vie ?

On commence alors à se poser des questions. Peut-être à se rendre compte que nous faisons des choix qui n’étaient pas conscients.

Quand est-ce la dernière fois dans ta vie, que tu as pris une décision en pleine conscience ?

La société nous guide, nous assure de rester dans le droit chemin, et ceux dès notre plus jeune âge.

Tu veux travailler dans l’artisanat ? Mais tu es bon à l’école, fais plutôt des études.

Papa est médecin, je dois rester dans la même classe sociale et à mon tour faire de grandes études

Tu es bon en math, fait un bac S même si tu es passionnée de philo…

Depuis tout petit, c’est comme si on décidait pour nous, comme si nos capacités, notre milieu social décidaient à notre place.

Après les études vient l’autre GRAAL, le CDI, LA rencontre, le premier achat immobilier qui nous met définitivement les clous sur la croix ! Car maintenant il y a un CREDIT sur le dos.

C’est ainsi que survient à la trentaine, à la quarantaine, voire plus tard, un point sur notre vie ?

Qu’avons-nous accompli ? Avons-nous réalisé nos rêves d’enfants ? Sommes-nous toujours en accord avec notre enfant intérieur ?

dav

Burn out, bore out, brown out

Aller au travail n’a plus de sens, tu t’ennuies parfois puis souvent. Les discussions bateaux à la machine à café t’épuisent, tu as une envie d’ailleurs… De réaliser tes rêves, d’oser enfin écouter cette petite voix. Depuis combien d’années, vis-tu en automatique ?

De donner un sens à tout cela, à ta vie, à ce pourquoi tu es là…

Mais il y a aussi le syndrome du burn out, ou l’épuisement professionnel qui résulte d’une surcharge de travail.

Le bore out est quant à lui lié à un ennui professionnel.

 Le brown out est le phénomène provoqué par manque de sens

Avec la multiplication de ses syndromes, le monde du travail n’est plus un espace d’épanouissement, de sens.

Combien d’entre nous, continue juste parce qu’il faut bien payer les factures ? Parce qu’il y a un crédit sur le dos ? Et la phrase classique : “tu profiteras à la retraite”. 

Mais quelle promesse bidon, quand on sait que l’espérance de vie en bonne santé diminue d’année en année. Avec un lourd tribut pour la classe prolétaire, qui n’a que l’espoir de profiter de la retraite une à deux années.

Fuyez ! Pauvre fou

dig

J’en ai marre de tout, j’ai envie de partir loin : la solution ?

Se poser les bonnes questions avant de prendre une décision

Pourquoi tu en as marre de tout

Après tout ce ras le bol n’est pas arrivé du jour au lendemain ? N’est pas un événement qui a fait que c’était la goutte d’eau qui fait déborder le vase ? Est-ce que ce marre de tout et cette envie de partir loin, ne cache pas un sentiment plus profond de mal être ?

C’est la raison pour laquelle, il est nécessaire de se poser les bonnes questions avant de prendre une décision, qui pourrait impacter ta vie

Tu peux en avoir marre de tout pour quelque temps, ou peut-être que cela fait longtemps que cela te poursuit.

Le marre de tout peut-être lié à une grosse fatigue que tu ressens, à un manque de sens profond qui te fait creuser un creux dans ton estomac, à un événement extérieur (licenciement, rupture, décès,…) sur lequel tu ne peux agir.

Peu importe ta situation aujourd’hui, je t’invite à te poser ces questions et à répondre à celles qui résonnent en toi

Lister les “ce qui va”

Je t’invite à mettre sur papier, dans deux colonnes distinctes, toutes ces choses qui vont bien vs toutes ces choses qui ne vont pas.

Cela permet de voir que le verre n’est pas qu’à moitié vide, mais qu’il est aussi remplie de choses que tu apprécies dans ton quotidien

Lorsque j’ai tout quitté, j’en avais marre de tout et que j’avais envie de partir loin, j’avais noté dans la case “ca va” :

  • Mon lieu de vie, je suis une fan inconditionnelle du mode de vie sur Paris
  • Mes amis qui étaient proches de moi et que je voyais souvent
  • Mon état de santé qui était bon et qui c’était même amélioré ces dernières années avec une grosse perte de poids
  • Mon hygiène de vie avec une bonne alimentation et du sport quasi quotidien

Cela m’a permis d’observer que tout n’allait pas mal et d’obtenir de la gratitude pour ce que j’avais déjà.

dav

Lister ce que tu ne veux plus dans ta vie

Il s’agit de la seconde colonne, lister ce qui ne va pas dans ta vie et que tu désires supprimer. Cela peut-être s’éloigner d’une relation, ton boulot, un quotidien qui ne te convient plus, trop de temps passé dans les transports en commun, etc

De mon côté, je n’avais plus de boulot, je sortais beaucoup pour que mon creux à l’estomac disparaisse ou au moins pour l’oublier quelques heures*

Les relations qui font sens ou qui t’agacent ?

Dans ce paragraphe, nous allons voir, encore une fois que tout n’est pas à “jeter”.

Faisons le tri dans tes relations. Il y a plusieurs types de relations, mais je les classe en 2 catégories : Celles qui t’apportent de l’énergie, celles qui t’en prennent.

Voilà comment différencier de manière simple les relations saines des relations toxiques.

Fais le tour de ton entourage, tu remarqueras ce phénomène.

De plus, ne dit-on pas que nous sommes la moyenne des 5 personnes que nous fréquentons le plus

Le plus dur pour certain, sera alors, d’oser dire non, à certaines personnes. D’accepter de moins être en contact avec des membres de sa famille ou des amis proches car ils aspirent littéralement ton énergie.

dav

Mais est-ce que voyager est la solution ?

En voilà une question qu’elle est bonne ! On dit souvent, que lorsqu’on part en voyage, on emmène ses problèmes avec soi ! 

C’est plutôt vrai, surtout pour les personnes qui répètent toujours le même schéma souvent inconsciemment. 

Cela peut être de rencontrer toujours le même type de relation amoureuse, ou encore d’avoir le même comportement, émotion, décision lorsque le même événement arrive.

Ce sont souvent des gestes inconscients, que l’on répète sans vraiment s’en rendre compte.

Parfois, quand on voyage loin, on se rend bien compte que nos problèmes sont amoindris, qu’on les a laissés chez nous, mais… Pour la plupart d’entre nous, il faudra bien rentrer un jour !

Certes, on rentre changé d’un voyage, surtout d’un long voyage, de 6 mois à plusieurs années. Mais nos problèmes sont souvent bien la ou on les a laissé.

Le voyage permet alors de faire le pont, le tri, d’y voir plus clair, car on se donne enfin le temps de réfléchir sur sa vie. On apprend à se connaître en profondeur, avec ce qu’on désire vraiment, et les autres “trucs” qu’on fait pas commodités sociales.

On rentre du voyage, avec une nouvelle vision, de soi mais aussi un autre regard sur nos proches, notre vie en générale.

Le voyage solo, permet de partir à la découverte du monde mais surtout de nous même !

Partir loin quand on en a marre de tout, n’est pas une solution miracle, comme une pilule qu’on avalerait pour voir tous nos problèmes disparaître autour de nous. 

Cependant, il nous permet de revenir avec les idées plus claires, avec parfois un plan d’action, ou une nouvelle méthode à implémenter dans sa “nouvelle vie”

dav

J’en ai marre de tout et j’ai envie de partir loin : possible ?

Maintenant que nous avons vu que partir loin peut faire partie de la solution “j’en ai marre de tout”, il faut voir si c’est cela est bien réalisable.

En effet, je ne suis pas du genre à te dire de tout quitter du jour au lendemain. Laissant tout derrière soi ! Il faut comme une sorte de plan, tout du moins un plan B, au cas ou. Car imagine, une fois que tu as tout lâché, tu te rends compte, que le voyage ce n’est pas fait pour toi, que tu n’apprécies pas être seul.e ou encore que cela te demande trop d’organisation

Il faut que cela soit réfléchi !

Comment faire concrètement ?

Comment envisager de partir plusieurs semaines, voir plusieurs mois, sans prendre de risque, c’est ce que nous allons voir dès à présent

Le Logement

Si tu es locataire : Voir avec ton propriétaire pour sous louer l’appartement, le temps que tu sois partie

Si tu es propriétaire : louer le bien, pour toute la période, le mettre sur Airbnb ou profiter de sites web qui permettent d’échanger sa maison contre une autre

Le travail

Il existe de nombreuses possibilités en France pour “quitter” son travail quelque temps. 

Le plus simple est de demander un congé sans solde. Il est aussi possible de demander une année sabbatique sous certaines conditions. 

Mais aussi de voir pour une rupture conventionnelle qui donne quelques droits supplémentaires que la démission.

La démission peut être envisagée, à l’heure ou j’écris ces lignes, devant les difficultés des employeurs à recruter des employés compétents et sérieux.

Et l’argent dans tout ça ?

L’argent ou le nerf de la guerre ! En effet, avec trop peu d’argent, difficile de partir loin. Malheureusement, voyager implique un certain coût ! 

Mais, c’est simple d’adapter son budget. Je t’invite à lire ce guide qui te permet de voyager plus longtemps avec des conseils pour faire diminuer la note du voyage

Il est possible aussi de voyager en travaillant sur place, que cela soit comme volontaire, ou pourquoi pas devenir digital nomad

L’idéal étant de partir avec un budget conséquent pour se laisser le temps de voir venir, retrouve mes méthodes pour économiser pour voyager même en temps d’inflation

dav

Les avantages de partir loin quand on en a marre de tout

Ralentir avec le slow travel

Se découvrir

Goûter à un sentiment de liberté

Découvrir le monde

Revenir avec des expériences, des anecdotes, des rencontres

Adapter le mode de voyage minimaliste

Se reconvertir à son retour grâce au side project ?

Faire le point sur sa vie

Savoir ce qu’on veut vraiment et ce qu’on ne veut plus

Apprendre une nouvelle langue

Revenir avec plus d’ouverture d’esprit

Acquérir des compétences à mettre dans son CV

Envie de partir loin quand tu en as marre de tout : les inconvénients ?

On retrouve ses problèmes en retour

Partir loin peut être considéré comme une fuite en avant

Avoir de l’argent de côté

Partir loin n’est pas toujours la solution, il faut souvent creuser plus profondément

Subir le blues du retour de voyage

J’ai envie de partir loin car j’en ai marre de tout : ma recommandation

Je ne peux que te recommander le chemin de Compostelle. En effet, la randonnée à de nombreux avantages, on ralentit, on rencontre du monde, surtout sur le chemin de Compostelle.

Il est possible en 1 mois d’avoir de sacrés prises de conscience.

Retrouve mes conseils pour la randonnée débutant et la randonnée seule

Ainsi que le guide complet pour tout savoir sur comment faire le chemin de Compostelle

Retrouve également l’article sur pourquoi faire le chemin de Compostelle

Mais voici quelques avantages quand on en a marre de tout et qu’on veut partir loin

C’est en France, pas besoin de parler une autre langue

S’adapte à tous les budgets

Les rencontres sont de vrais déclics

C’est, d’après moi, une véritable thérapie

Dis moi en commentaire pourquoi tu en as marre de tout et pourquoi tu désires partir loin ?

Si tu as déjà tout quitté pour voyager, partage en commentaire ton témoignage 😉 J’ai hâte de te lire

Si tu as aimé cet article alors donne lui 5 étoiles

Note moyenne 5 / 5. 3

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Tell us how we can improve this post?

Mélanie

Bonjour aventurière et bienvenue, Sur ce média, j'accompagne les femmes à oser voyager seule, à s'émanciper, et à partir à la découverte d'elle-même à l'aide de contenus de qualités et pertinents ! Mélanie, 33 ans, originaire du Mans. J'ai tout quitté en 2017 pour voyager à travers le monde. J'ai voyagé en sac à dos à travers l'Amérique latine, l'Australie, les États-Unis d'Est en Ouest, ainsi qu'en Europe. En 2021, je deviens digital nomade, depuis je voyage la moitié de l'année

Laisser un commentaire