Comment voyager seule ? 40 conseils

Comment voyager seule ? 40 conseils

5
(7)

Comment voyager seule ? Découvre 40 conseils qui te seront utiles que cela soit la première fois que tu voyages seule (ou pas). 

Les conseils pour voyager seule peuvent s’appliquer avant, pendant ton voyage et lors de ton retour en France. Retrouve également une liste de 99 conseils pour ton voyage

Les conseils que tu retrouves dans cet article sont le fruit de mon expérience. Ils te seront précieux pour voyager seule à ton tour.

En effet, après avoir voyagé seule, depuis 5 ans, j’ai comme dit quelques tours et astuces dans mon sac-à-dos.

Parce que je sais à quel point ce n’est pas simple de voyager seule, j’ai souhaité t’offrir un article complet, qui j’espère t’aidera et t’accompagnera dans ton prochain voyage solo.

Pense à dire en commentaire ce que tu as pensé de mon bref retour d’expérience.

Je t’invite également à t’inscrire à La Lettre, il s’agit de la newsletter du blog envoyée chaque samedi matin, avec en bonus un guide gratuit pour affronter la solitude et l’ennui en voyage solo.

newsletter
Retrouve un guide gratuit pour ne plus avoir peur de voyager seule

Tu trouveras des conseils exclusifs pour voyager seule, mais aussi toutes les actualités du blog afin de ne rien louper.

Je publie au moins un nouvel article par semaine, autant te dire, qu’il y a beaucoup de contenu pour toi qui souhaite voyager seule, sortir de ta zone de confort et devenir libre.

Installe-toi confortablement, prends un café ou un thé. Je te souhaite une belle lecture

Sommaire masquer

Qui suis-je pour te parler de voyage solo ?

Et oui après tout, qui-suis-je pour te parler de voyager seule ? Quel est mon retour d’expérience ? Pourquoi devrais-tu me faire confiance ?

C’est pourquoi, je vais me présenter rapidement.

J’ai commencé à voyager seule en 2017. Avant cette date, je voyageais mais principalement avec des amis ou de la famille pour des city-trips en Europe ou pour des vacances.

En 2015, je commence à sentir un vide au fond de moi, de mon estomac. Je commence alors petit-à-petit à passer mes journées sur des blogs de voyageuses solos. Ma cousine est également une source d’inspiration, car elle voyage seule depuis plusieurs mois.

En 2017, je me retrouve licenciée de mon entreprise ou j’étais consultante pour le groupe TOTAL, depuis 4 ans. Venant venir de loin ce licenciement, je planifie depuis un moment déjà, mon voyage, notamment en économisant un maximum.

Mais il reste des questions en suspens ? Est-ce que je vais aimer le voyage solo ? N’est-ce pas trop dangereux pour une femme de voyager seule ? Comment m’organiser ? Quoi emmener ? Quelles applications ?

Prépare et organise ton voyage solo en toute sérénité

La première fois ou j’ose voyager seule

Je commence “petit”, mon premier voyage solo est en France, à quelques centaines de kilomètres de chez moi pour 10 jours.

Ce premier petit pas, est une vraie révélation. je continue de tester mes limites, avec un second voyage solo, en Italie du Nord, pendant 3 semaines.

Un pur bonheur !

En revenant, en France, c’est décidé, je plaque tout et je prends mes billets d’avion pour l’Amérique du Sud.

Réserve ton billet d’avion en toute sérénité (et c’est français ;))

J’y resterai 8 mois. J’ai l’occasion de visiter l’Argentine, le Chili et la Bolivie. 

En revenant, en France, je connais déjà ma prochaine destination… L’Australie, en PVT.

Je resterai vivre 6 mois en Australie, puis je partirai deux mois aux USA, avec pour seul moyen de transport les bus.

En 2020, avant le COVID, je m’expatrie toujours en solo, à Londres.

La crise sanitaire vient bousculer les plans. Je rentre en France, en catastrophe.

Puis ? Le meilleur restait à venir… Je décide de devenir digital nomade. Je me reconvertis dans un métier passion qui me permet de travailler d’où je le souhaite tant que j’ai une connexion internet.

Maintenant c’est parti pour les 40 conseils pour (enfin) voyager seule

voyager seule

Conseil n°1 : Inspire-toi

Les premières fois ne sont jamais faciles. Regarder, voir de ses propres yeux que cela est possible, que d’autres l’ont fait est rassurant.

Aujourd’hui, grâce à internet, l’inspiration est partout. Tu peux suivre facilement des femmes qui voyagent seules sur les réseaux sociaux, les blogs se sont multipliés à ce sujet.

Je t’invite également à lire, grâce à cet article sur les livres pour Oser voyager seule, le premier bien qu’écrit par un homme, fut un réel déclic pour moi. Ce livre montre à quel point le monde est bienveillant, loin de l’image stéréotypée de ce qu’on veut bien nous faire croire.

Je te propose également une sélection de films pour t’évader depuis ton canapé, et commencer à rêver

Conseil N°2 : S’organiser pour voyager seule

Qui dit voyage solo… Dis toute la préparation qui repose sur ces épaules. Cela fait souvent peur, beaucoup trop, c’est paralysant.

Où partir ? Que mettre dans son sac-à-dos ? Quel visa ? Quel vaccin ? Comment l’annoncer à ses proches ? Comment savoir si le voyage solo est fait pour nous ? 

Encore une fois, internet est ton ami. Tu trouveras une tonne d’articles sur ce blog afin de préparer ton voyage en toute sérénité.

Tu peux également visionner gratuitement le premier module de mon guide complet pour oser voyager seule, tu as juste à t’inscrire ici

La phase de préparation fait entièrement partie du voyage. J’adore rêver des endroits que je vais visiter. Même si avec l’expérience, je m’organise moins, me laissant porter par le courant.

Cependant, il y a de nombreuses choses à savoir, à faire avant de partir. Au mieux tu seras préparée, plus tu seras sereine à franchir le premier pas.

Conseil N°3 : Rédiger une bucket list

La bucket list, c’est une liste de choses que tu rêves de faire, d’endroits que tu souhaites visiter, d’activités que tu as envie de faire avant de mourir.

J’adore l’idée de la bucket list, elle permet de rêver, de s’évader, de poser sur papiers toutes nos envies, nos aspirations.

Elle permet de ne plus vivre tel un automate, mais comme une personne qui à des rêves et des projets à partager.

Tu trouveras plein de bucket list voyage sur la toile. Je te partage la mienne

Une fois que tu auras osé voyager seule pour la première fois, tu pourras rédiger une reverse bucket list. C’est la liste des choses que tu as déjà faites, des endroits que tu as déjà visité, d’ activités que tu as eu la chance d’expérimenter. Je te partage également la mienne.

conseils voyager seule

Conseil N°4 : S’assurer pour voyager seule en toute sérénité

Parce qu’un incident, une perte, un vol, cela n’arrive pas qu’aux autres. S’assurer est une excellente manière de voyager en toute tranquillité.

Si tu voyages moins de 3 mois, tu es souvent assurée par l’assurance de ta mastercard ou de ta visa… Mais tu n’es pas souvent assurée contre tous les risques.

Personnellement, lorsque je voyage, surtout loin de l’Europe, je privilégie une assurance, avec une assistance rapatriement, notamment dans le cas d’un décès d’un proche.

Depuis 2018, je voyage avec l’assurance sérieuse GoByAVA, que je te recommande. En plus ? Tu as le droit à 5% de moins sur ton assurance voyage avec le code OSE

Alors, elle est pas belle la vie ?

Fais ton devis en 3 clics (sans engagement)

Conseil N°5 : Choisir la bonne banque 

Les coûts cachés du voyage… La banque, avec ses frais dès le moindre retrait, un taux de change qui n’est pas toujours en ta faveur.

Bref, la note peut très vite monter. Dès mon premier voyage, j’ai souscrit à la banque N26

Pour 5,99 euros chaque mois, je peux retirer 5 fois chaque mois dans un distributeur à l’étranger. Mais aussi, payer un nombre de fois illimité en carte bleue.

En plus ? Je suis assurée. 

Avant de voyager seule, renseigne-toi auprès de ta banque, quels sont les coûts de retrait à l’étranger (dans un distributeur et dans les commerces)

Conseil N°6 : Quel contrat pour appeler et obtenir internet à moindre coût ?

Parce que rester en contact avec ses proches est essentiel. Mais aussi (et parfois surtout) obtenir une connexion internet.

Personnellement, je voyage avec Free, qui pour 20 euros par mois, me donne accès à des appels et SMS illimités, et 25 Ga de données internet à l’étranger.

Cela, pour le moment, a toujours suffi. Même, si en étant digital nomade, il me faut une bonne connexion pour pouvoir travailler. Dans 90% des cas, le wifi de mon hébergement suffit. Sinon, je partage ma connexion internet.

Avant de te lancer dans l’aventure, vérifie avec ton opérateur de téléphonie actuel, les conditions pour appeler et obtenir internet à l’étranger. Si cela te suffit alors pas besoin de changer.

Si c’est juste, tu peux prendre un autre forfait en France, ou investir dans une carte SIM dans chaque pays que tu vas visiter.

Conseil N°7 : Créer un blog voyage 

Je te parle des 10 avantages à créer un blog voyage

Si je fais un résumé, le blog voyage, te permet de garder le contact avec tes proches, d’obtenir des souvenirs que tu garderas à vie. C’est un peu comme si, au lieu de rédiger sur un carnet, tu partageais ton voyage avec “la terre entière”.

C’est en créant mon blog voyage, en side project, que j’ai trouvé ma nouvelle activité de freelance qui me permet de voyager et de travailler en même temps.

Alors qui sait, ou cette nouvelle aventure peut te mener 😉

voyager seul conseil

Conseil N°8 : Privilégier l’auberge de jeunesse quand on veut voyager seule

L’auberge de jeunesse est sûrement le meilleur hébergement lorsqu’on voyage seule.

Attention ne te bloque pas au mot, c’est une mauvaise traduction de hostel. L’auberge de jeunesse n’est pas réservée qu’à la jeunesse, tout le monde est le bienvenue.

Ensuite ? L’auberge de jeunesse ne veut pas forcément dire dortoir, de 12 lits, tu as souvent la possibilité de dormir dans des chambres privées.

L’auberge de jeunesse permet de rencontrer un maximum de voyageurs, de participer à des activités, de cuisiner (et donc d’économiser).

La plupart des auberges de jeunesse proposent des lockers ou casiers pour protéger tes affaires. Pense cependant à emmener un cadenas avec toi.

Conseil N°9 : Faire un volontariat sur place 

Si tu es comme moi, que tu apprécies voyager lentement, tout en économisant de l’argent, mais aussi en découvrant en profondeur un pays, sa culture, ses us et coutumes, alors le volontariat est une excellente manière de découvrir un pays.

J’ai souvent participé à des volontariats lors de mon séjour en Amérique du Sud, c’était principalement dans des auberges de jeunesse. Cela me permettait en plus d’être en contact des locaux mais aussi de rencontrer des voyageurs du monde entier.

Il existe de nombreux sites qui mettent en relation des voyageurs avec des hôtes, comme workaway, help X ou encore Woofing

Conseil N°10 : Retirer de l’argent à l’étranger

Il y a de nombreux distributeurs automatiques dans chaque pays. Certaines banques prélèvent des frais en plus. Je me rappelle en Argentine, d’une banque, qui à chaque prélèvement, rajoute 2 euros de frais.

Alors tu peux dire que 2 euros, ce n’est pas beaucoup mais multiplié par le nombre de retraits et par un voyage de quelques mois, cela peut représenter une petite somme.

Je t’invite à te renseigner avant ton départ sur des groupes facebook, afin de connaître les banques qui ne prennent aucun frais.

En ce qui concerne le liquide, j’en ai toujours peur sur moi, au cas où je me ferai voler mon sac-à-dos. Je voyage également avec une ceinture qui me permet de glisser des billets de banque.

Il faut quelque temps, dans un pays pour s’habituer à la nouvelle monnaie locale. De faire les conversions en euros et de connaître les prix pratiqués.

voyage solo

Conseil N°11 : Obtenir le visa

Lorsque tu quittes l’Union Européenne, un visa touriste est très souvent demandé. Il peut s’obtenir directement sur place, lorsque tu arrives dans le pays. Généralement, cela se fait à la douane. C’est les fameux tampons sur ton passeport.

Tu peux pour certains pays en faire la demande en amont. C’est le cas pour les demandes de PVT (Permis Vacances Travail), ou les demandes de visa touristiques qui durent plus longtemps que la durée établie par le pays.

La durée d’un visa est souvent de 3 mois, ce qui est souvent assez pour visiter un pays. Tu peux également le prolonger dans certains cas, ou passer une frontière et revenir.

Tu trouveras toutes les informations concernant les visas ici

Conseil N°12 : Dormir chez l’habitant – une expérience inoubliable pour voyager seule

Que serait un voyage sans connaître le cœur même d’un pays. Je veux bien sûr parler de ses habitants.

Et heureusement, aujourd’hui, avec la magie d’internet. Il est très facile de se connecter avec des habitants. En effet, de nombreuses plateformes/applications mettent en relation les voyageurs avec les hôtes du pays.

Couchsurfing qui fut très fréquenté, il y a quelques années, mais qui est en perte de vitesse. Le site La Voyageuse, start-up française qui met en avant des logements par et pour les femmes.

Si tu n’es pas encore prête à sauter le pas de dormir chez l’habitant, pas de souci, des sites web comme meetup permettent de les rencontrer plus facilement.

Conseil N°13 : Voyager seule en stop ?

Je sais ce que tu te dis… Mais elle est folle ! C’est dangereux le STOP ! 

Sincèrement, si tu ne le sens pas, alors ne le fais pas !

En revanche, si tu doutes, si tu hésites alors fonce.

Je garde d’excellents souvenirs sur plus de 2000 kilomètres de stop en Argentine et au Chili.

Ce fut mes plus belles rencontres, beaucoup d’adrénaline aussi et un vrai jeu. Je me croyais dans Pékin Express à chaque changement de voiture.

Le stop dans quelques pays d’Amérique du Sud est commun notamment pour les backpackers.

Cela m’a permis d’apprendre plus vite la langue, de découvrir des endroits que je n’aurai jamais connu avec un bus ou un avion.

Une aventure réellement excitante et épanouissante.

S’accorder le luxe de voyager deux mois par an

Conseil N° 14 : Voyager seule en tant de Covid

L’idée de ce chapitre n’est pas de faire polémique. Je vais rester factuelle, enfin essayer.

La situation dépendra de ton statut vaccinal ainsi que du/pays de destinations.

Le site tourdumondiste recense excellemment bien tout cela.

Certains pays demandent des assurances spécifiques, d’autres proposent la quarantaine peu importe le statut vaccinal.

Bref, le covid est venu compliquer le voyage de beaucoup de manières.

La situation mondiale, à l’heure ou j’écris ces lignes, s’améliorent, l’été est proche, les virus moins prolifèrent.

La situation peut vite changer dans un sens comme dans l’autre.

L’essentiel est de bien se renseigner avant de voyager seule, et de suivre les actualités du pays en question avant de partir. Ce site du gouvernement est bien fait.

Conseil N°15 : Gérer la solitude quand on voyage seule

OUI ! Il y aura des moments de solitude choisie ou subie. Les moments de solitude choisie sont OK, tu verras que voyager se relève être fatiguant.

Bouger, changer, s’adapter, rencontrer de nouvelles personnes, demandent beaucoup. Tu verras que les moments ou tu es seule sont vraiment rares (et précieux)

Personnellement, j’apprécie beaucoup le temps de la douche, seul endroit et moment où je suis seule, enfin.

La voyageuse solo est très souvent sollicitée. Ton parcours éveille la curiosité des locaux et des voyageurs.

Quant à la solitude subie,  je t’invite à te procurer gratuitement le guide pour l’éviter et que faire si cela se produit quand même.

Il y a aussi dans les voyages longs, des coups de blues

Conseil N°16 : La méthode PPP pour voyager seule

La méthode PPP, c’est quoi ? La méthode des Plus Petits Pas ! Autrement dit ? Avant de tout quitter pour un tour du monde, devenir digital nomade, ou voyager plusieurs semaines… Je t’invite à tester le voyage solo, autrement, en voyageant d’abord à côté de chez toi.

Pourquoi ?

Tout simplement pour voir si tu aimes cela. Pour voir si tu “es faite” pour voyager seule.

Car avant d’oser voyager seule sur du long terme, autant tester au lieu de se retrouver à prendre un billet d’avion retour plus vite que prévu.

Le voyage solo n’est pas fait pour tout le monde. En revanche, si tu ne testes pas, tu ne sauras jamais si c’est fait pour toi ou pas.

Encore une fois, le guide gratuit t’invite à te tester avant de prendre toutes décisions pour un voyage au long cours.

Visiter les plus grandes villes des Etats-Unis

Conseil N°17 : Faire une copie de tes documents

Passeport, carte d’identité, assurance voyage, permis international, carnet de vaccination, tous les documents utiles à ton voyage sont à protéger.

En cas de vol ou perte de tes bagages, ces documents sont essentiels au déroulement de ton voyage. Ainsi je t’invite à avoir une copie de tes documents, toujours sur toi, ou dans un autre endroit que les originaux.

Je t’invite également à scanner ces documents et à les mettre sur ton cloud, google drive ou tout simplement les envoyer sur ta boite mail. 

C’est une sécurité élémentaire afin de ne pas se retrouver en galère à l’ambassade de France.

Je t’invite également à avoir sur toi une liste de numéros importants, tels que la localisation et le téléphone des ambassades des pays que tu vas traverser.

Conseil N°18 : La sécurité d’une femme qui voyage solo

La sécurité quand on désire voyager seule est souvent le plus grand frein à ne pas oser. On se demande d’ailleurs quelles destinations pour voyager seule.

Plusieurs choses à ce sujet : le monde n’est pas aussi dangereux que l’on veut bien nous faire croire. Les infos sont polluées de nouvelles toxiques pour nous inciter à rester scotchées devant la TV

Des précautions sont cependant à prendre, comme partout, comme de ne pas sortir seule une fois la nuit tombée. De se renseigner auprès des auberges de jeunesse ou des offices de tourisme des lieux peu fréquentables. D’éviter toute consommation d’alcool et de drogue. Ou encore de se fier à son instinct qui se développe rapidement quand on voyage seule.

Conseil N°19 : Faire les vaccins ?

Dans de nombreux pays, certains vaccins sont obligatoires, et d’autres ? Fortement conseillés.

Tu peux aisément faire une recherche sur les sites gouvernementaux à ce sujet.

Certains vaccins demandent du temps, et se font sur Paris à l’institut Pasteur. 

Organise-toi au moins 3 mois à l’avance, car le délai pour obtenir un RDV est parfois long, notamment au printemps, juste avant les grands départs en vacances.

Il peut y avoir, comme pour la rage, des rappels à effectuer, ce qui allonge le temps.

Quant aux vaccins, uniquement recommandés, libre à chacun de mesurer les bénéfices et les risques.

A la suite de ta vaccination, tu obtiens un carnet de vaccination international, à toujours avoir sur toi afin de passer les frontières.

Conseil N°20 : Quid des souvenirs 

Voyager léger, la clé d’un voyage réussi. Alors que faire de l’achat des souvenirs ?

Personnellement, j’achète mes souvenirs lors des derniers jours de mon voyage au long cours.

Cela m’évite d’avoir à porter un nombre considérable d’objets pendant des mois dans mon backpack. 

Une fois dans ma ville de départ, je prends une demi-journée pour ramener des souvenirs pour mes proches, mais aussi pour moi.

ose voyager seule femme

Conseil N°21 : Faire des rencontres quand on voyage seule

Voyager seule, c’est aussi ouvrir l’esprit, s’ouvrir aux rencontres, lâcher prise, mais aussi se lâcher la grappe.

Pour faciliter les rencontres, je préconise les auberges de jeunesse, les activités gratuites comme les city tours organisés gratuitement avec un pourboire pour les guides.

Lors des transports, de tes promenades, de tes visites, reste ouverte aux rencontres. Avec le sourire au visage, de nombreuses personnes t’ interpelleront pour discuter avec toi.

Comme on le dit souvent : “quand on voyage seule on n’est jamais seule”

Conseil N°22 : Prendre des photos

Voyager seule et prendre des photos, ce n’est pas vraiment compatible. J’en parle d’ailleurs dans cet article 

Les selfies, c’est top ! Prendre le paysage, sans être présente sur ce dernier, c’est cool aussi.

L’idéal ? Demander aux personnes autour de toi de te prendre en photo.

Qui sait ? Peut-être entameras-tu la discussion, que tu poursuivras avec les nouvelles personnes rencontrées.

Tu peux également te munir d’une perche à selfie.

Conseil N°23 : Se fondre dans la masse

Pour ne pas ressembler à tous ces touristes. Pour ne pas que les regards se portent trop sur toi. L’idéal est de se fondre dans la masse. 

D’observer les coutumes des locaux, leurs vêtements. Et d’éviter les objets de valeurs en mode “à voler”.

La plus grande peur quand on voyage seule est la peur de se faire voler et agresser. Plus tu te rendras invisible aux yeux des personnes malveillantes et malintentionnées, mieux ça sera pour toi et tes affaires.

Conseil N°24 : Voyager seule en écoutant les conseils des locaux

S’il y a bien des personnes qui connaissent les risques de leurs pays, de leurs villes, de leurs quartiers, ce sont bien les habitants.

Sois attentifs à leurs remarques, à leurs mises en garde. Tu auras bien souvent des locaux bien intentionnés prêts à t’aider, à te diriger, à prendre soin de toi.

Je conseille souvent de se rendre à l’office de tourisme afin de demander quels sont les quartiers qu’il ne faut pas fréquenter dans la journée et le soir.

Tu peux également te renseigner auprès de ton auberge de jeunesse, de ton hôte, et de tes hôtes Airbnb.

voyager seule

Conseil N° 25 : Participer aux activités gratuites

Parce que voyager seule, c’est un coût financier ! L’idéal est d’économiser un peu durant son voyage. Et pour cela rien de mieux que les activités gratuites.

J’en ai déjà citées quelques-unes, dans cet article, les activités proposées par ton auberge de jeunesse, les city tours.

Tu peux également tester le hang-out de couchsurfing ou encore meet-up.

Quoiqu’il en soit, voici un article pour bien estimer le budget de ton voyage. Cela t’aidera à ne pas te retrouver en galère.

Et cet article qui te montre toutes mes astuces pour économiser avant ton voyage puis pendant ton voyage

Conseil N°26 : Négocier les prix ?

J’ai reçu cette question il y a 3 jours d’une future voyageuse, qui m’a demandé comment négocier les prix en Amérique du Sud ? Combien de réduction fallait-il demander ?

Personnellement, je vais être très tranchée ! Je ne m’autorise pas à faire dans d’autres pays ce que je ne fais pas chez moi, dans mon pays en France.

En plus ?

Négocier les prix dans des pays moins développés que le nôtre me semble indécent;

Je préfère ne pas voyager seule que d’avoir à quémander et de passer pour la blanche qui se croit tout permis.

Je négocie uniquement dans deux situations : lorsque je reste longtemps dans une auberge (au moins 7 nuits). La seconde situation ou il m’arrive de négocier en voyage, c’est lorsque j’achète les cadeaux, les souvenirs.

Et pour que cela arrive, il faut que j’en achète beaucoup pour oser demander une réduction.

Je n’ai jamais eu l’occasion de voyager dans les pays ou la négociation est reine, comme les pays du Maghreb, à ce moment là… On verra puisque négocier fait partie de leur us et coutumes.

Conseil N°27 : Le sac-à-dos pour voyager seule ?

Je donne toujours les 3 mêmes conseils en ce qui concerne le sac-à-dos quand on veut voyager seule.

Le premier est de préférer le sac-à-dos à la valise, c’est plus flexible, moins embêtant lorsqu’il faut marcher dans la ville pour trouver votre logement, ou faire une visite avant de prendre un transport.

Le second est de voyager léger et minimaliste. Retrouve la checklist complète des indispensables du sac-à-dos.

Le dernier est de voyager avec un sac-à-dos de maximum 50 litres. Car, plus ton sac est grand, plus tu vas le remplir. L’humaine a horreur du vide. Et que le 50 litres passe en bagage cabine s’il fait un poids de moins de 10 kilos. Ce qui évite les frais, et les attentes interminables lorsqu’on sort de l’avion.

voyager seule

Conseil N°28 : Le CV

Que faire d’un trou dans son CV ? Est-ce bien raisonnable de partir voyager seule quelques mois ? Fut-il d’abord travailler un peu à la sortie d’école puis voyager seule par la suite ?

Il y a de nombreux bénéfices pour ton CV quand tu voyages seule.

C’est une façon de montrer ta différence aux entreprises par rapport aux autres candidats. C’est une manière de se différencier, de montrer sa personnalité.

Tu peux mettre en avant de nombreuses qualités : gestion d’un budget, apprentissage d’un langage, courage, gestion d’un projet, aller au bout des choses,…

Conseil N°29 : Économiser pour voyager seule

L’argent, toujours le nerf de la guerre! Voyager seule ? Ou manger des pâtes pendant des mois ? Heureusement, il existe des méthodes, des astuces pour ne pas mourir de faim et voyager seule.

J’ai listé toutes ces méthodes qui m’ont permis d’économiser 7 000 euros en une année.

Il existe également des astuces pour économiser pendant ton voyage solo. Retrouve un guide complet pour voyager pas cher

L’idéal est d’adopter le slow travel. En effet, ce qui revient cher ce sont surtout les déplacements. Ainsi, plus tu restes longtemps dans une ville, moins ce poste de dépense est grand.

C’est aussi l’occasion de faire des volontariats, de découvrir les bons plans de la villes, comme un musée moins cher un certain jour.

Conseil N°30 : Voyager seule et avec deux cartes bancaires

Pourquoi me diras-tu ?

Tout simplement en cas de vol ou de perte.

Assure-toi d’avoir toujours une autre carte bancaire, que tu ne mets pas au même endroit que ta carte bleue principale.

En plus ?

Je te recommande une carte visa et une carte mastercard. Et une carte en débit et l’autre en crédit.

Je me suis retrouvée coincée aux USA lorsque j’ai souhaité louer une voiture pour partir en road trip. Ils privilégient les cartes VISA et surtout à crédit.

Ce qui nous amène au point suivant

Conseil N°31 : Cacher ses affaires

Oui mais ou ?

Ok, ok, je te donne mes astuces que j’ai adoptées pour voyager seule.

J’ai toujours sur moi une ceinture ou je peux glisser des billets de banque à l’intérieur.

Je l’ai acheté chez Décathlon.

Ensuite ?

J’ai également une sacoche que je mets autour de ma tête sous mes vêtements. Il existe un format sous forme de ceinture également.

Cacher ses affaires, mais lesquelles ?

Les billets de banque dans la ceinture. Juste ce qui me faut de liquide pour la journée.

Et autour de mon coup, j’ai ma seconde carte bleue, les numéros utiles en cas d’urgence, une copie de mon passeport et/ou de ma carte d’identité.

Conseil N°32 : Éviter les arnaques

Comme à Paris, à Montmartre et ces personnes qui t’appellent pour te mettre un bracelet autour de ton poignet pour ensuite te demander de l’argent.

Ou bien encore sous la tour Eiffel, au niveau du champs de mars, des faux-sourd qui te demandent de signer une pétition (et te demander de l’argent)

A Montmartre ? Les joueurs de bonneteau (jeu ou tu dois devenir ou se trouve la balle avec 3 verres renversés) sont courants.

Comme pour chaque pays et chaque destinations, il y a des arnaques, tellement courantes que tu as juste à taper dans Google, arnaques + le nom du pays

Conseil N° 33 : Apprendre une langue

Voyager seule et revenir avec une ligne en plus sur son CV : anglais ? Espagnol ?

Le voyage est la meilleure méthode pour apprendre ou améliorer une langue, encore plus quand on voyage seule.

Tu es livrée à toi-même. Tu n’as pas une personne pour faire la traduction. Nope, cette fois-ci tu es lancée dans le grand bain.

Mais, je t’assure que c’est la meilleure manière de progresser.

Avant de voyager seule en Amérique du sud, j’ai appris les rudiments de l’espagnol. Je savais avant de voyager seule, me présenter, compter jusqu’à 100 (pratique pour les paiements), je connaissais les principaux verbes et objets du quotidien.

Mais ce n’est vraiment qu’une fois sur place, que mon espagnol a rapidement progressé. Je suis partie d’un très bas niveau pour le parler couramment aujourd’hui.

Mon anglais a, lui aussi, beaucoup progressé. 

Retrouve un article complet pour voyager quand on ne parle pas anglais, mais aussi pour apprendre une langue avant et pendant ton voyage solo. Et ton mois offert (et sans engagement) avec Gymglish

Conseil N°34 : Voyager seule, Le premier jour est souvent le plus difficile

Le premier jour de ton voyage solo, sera le plus sur émotionnellement parlant, sans compter le dernier jour, ou tu risques de verser une petite larme si ce n’est pas un torrent.

Le premier jour sera aussi rempli de stress, d’appréhension, d’excitation, de découverte.

C’est pour ces raisons que je t’invite à bien organiser ta première journée voir ta première semaine.

Entre les différents vols, changements, train, bus et décalage horaire.

Plus tu auras préparé ce premier jour de voyage solo en amont, plus tu seras sereine.

Si tu pars pour une destination lointaine, réserve plusieurs jours dans un même endroit afin de ne pas trop subir le jet lag

Conseil N°35 : Suivre son instinct

Voyager seule et notre instinct vient nous titiller dans tous les sens.

Pourquoi ?

Car dans la vie de tous les jours, nous vivons dans une telle routine, qu’il n’a plus besoin d’intervenir. Il n’y a rien de nouveau, rien de surprenant. Et donc aucune raison d’être sur nos gardes.

C’est pourquoi nous n’avons que très peu d’instinct au quotidien et que nous ne l’écoutons pas.

En voyage solo, c’est tout l’inverse qui se produit. Les goûts, les odeurs, notre vision, découvrent de nouvelles choses à chaque instant.

Ainsi, cet instinct, toujours en nous, se remet à fonctionner. Cette petite voix se fait enfin entendre, pour notre plus grand plaisir 

destination voyage solo

Conseil N°36 : Partir à l’aventure tôt le matin

Rien de plus agréable que de se lever tôt avant tout le monde. Mais ce n’est pas le seul avantage. En effet, pourquoi pas regarder un lever de soleil ? Un vrai, peut-être pour la première fois de ta vie.

Mais ce n’est pas la “vraie” raison, en tout cas pas la principale.

L’avantage de se lever tôt, et avant tout le monde, c’est bien entendu de se retrouver seule, ou du moins pas dans la foule de touristes.

C’est la chance de voir des lieux célèbres, donc, touristiques avec peu de monde. La chance de parfois se sentir seule, et pleine de gratitude, pendant que tout le monde dort encore.

De plus, si tu voyages dans les pays chauds, rien de tel que de visiter le matin, et de faire une sieste l’après-midi lors des fortes chaleurs

Conseil N°37 : Marcher

S’il y a bien une manière géniale d’explorer un nouveau pays, une capitale, une ville, c’est bien celle de marcher et de se perdre.

En effet, rien de tel pour sortir des sentiers battus, et explorer par toi-même au lieu de te fier à des guides.

En plus, tu te retrouveras dans des endroits magnifiques, sans une foule, puisque pas indiqué dans les guides du routard ou les lonely planet.

Marcher est ma manière préférée d’aborder une nouvelle ville, afin de me plonger entièrement dans l’inconnu. 

Et puisqu’on parle de transport, aventure-toi à prendre les transports en commun des locaux 😉 Beaucoup plus fun, avec une belle sortie de ta zone de confort

Conseil N°38 : Le retour en France

Un moment qui vient à un moment où on a osé voyager seule. Il faut aussi penser au retour.

A chaque fois que je reviens de voyage, c’est souvent la même chose… La déprime.

Au début, c’est l’excitation, celle de revoir tout le monde, de raconter nos voyages. Puis très vite, sans vraiment s’en rendre compte, on retombe dans une routine. Celle qu’on a parfois cherché à quitter à tout prix.

Mais, j’ai développé des techniques pour que ces moments de blues se passent plus vite. Je te donne des conseils pour mieux appréhender le retour en France

voyager seule en France
Villandry

Conseil N°39 Gérer les proches

On y pense pas vraiment quand on organise son voyage. Mais il y a bien le moment parfois tant redouté ou il faut annoncer à ses proches qu’on part voyager seule.

Il y a alors différentes catégories de personnes, celles qui t’encouragent, et celles qui te découragent sans le vouloir.

Tu entendras alors probablement ces phrases, répétées à longueur de journée, qui peuvent vite te saouler.

Je te donne dans ce même article, pour répondre en toute sérénité à ces phrases que tu peux ressentir comme une attaque. Et venant de tes plus proches, cela peut faire mal.

J’ai rédigé un autre article à ce sujet, sur comment gérer ses proches avant et pendant le voyage.

Conseil N°40 : Les applications pour voyager seule

Il existe de nombreuses applications pour voyager. Que cela soit pour communiquer, pour rester en contact avec tes proches. Ou encore pour s’organiser, réserver les logements, s’orienter dans une ville ou bien encore gérer son budget.

Je t’ai préparé une liste des applications que j’utilise systématiquement lors de mes voyages solo.

Ces applications sont des must have pour moi

Conclusion pour voyager seule

J’espère que ces 40 conseils t’aident dans la préparation de ton voyage solo. Que tu vas à ton tour oser voyager seule.

Tu trouveras de nombreuses astuces, méthodes, et conseil sur ce blog consacré aux voyages solos au féminins

Mais aussi des témoignages pour t’inspirer, ou encore la vie de digital nomade.

Non seulement tu auras accès à des carnets de route mais aussi à des réflexions sur le voyage solo.

Alors, vas-tu oser voyager seule ?

Dis-moi tout cela en commentaire de cet article.

Et partage cet article un maximum autour de toi

Si tu as aimé cet article alors donne lui 5 étoiles

Note moyenne 5 / 5. 7

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Tell us how we can improve this post?

Mélanie

Bonjour aventurière et bienvenue, Sur ce média, j'accompagne les femmes à oser voyager seule, à s'émanciper, et à partir à la découverte d'elle-même à l'aide de contenus de qualités et pertinents ! Mélanie, 33 ans, originaire du Mans. J'ai tout quitté en 2017 pour voyager à travers le monde. J'ai voyagé en sac à dos à travers l'Amérique latine, l'Australie, les États-Unis d'Est en Ouest, ainsi qu'en Europe. En 2021, je deviens digital nomade, depuis je voyage la moitié de l'année

Cet article a 2 commentaires

  1. globetrotteur

    Un grand merci pour ton article très intéressant, j’y vois déjà plus clair pour préparer mon futur voyage !

    1. Mélanie

      Bonjour Globetrotteur, merci beaucoup pour ton retour, je te souhaite de bonnes préparations pour tes futurs voyages.

Laisser un commentaire