Comment valoriser ton voyage sur un CV

lake and mountain

Tu veux voyager, mais tu te demandes comment valoriser ton voyage sur un CV ?

Tu sors peut-être de tes études et tu te demandes s’il n’est pas mieux de travailler avant de voyager ?

Tu as envie de voyager loin et longtemps, mais tu te demandes comment va se passer le retour professionnellement parlant ? (Je parle du blues du retour dans cet article)

Tu veux découvrir le monde pour 6 mois/un/deux ans ? Mais comment faire le jour où tu rentres en France ?

Faut-il mentionner son voyage sur un CV ? Dans sa lettre de motivation ? En parler lors de l’entretien ? 

Comment montrer à un employeur que ton voyage t’as apporté des “compétences” que tu peux maintenant valoriser ?

Est-ce que voyager peut valoriser un CV ?

C’est une vaste question. En France, la question d’un trou dans un CV. Cela fait peur. C’est souvent un frein à notre envie de voyager.

Et puis, il faut dire que nos proches ne nous aident pas forcément. “Et ta cotisation à ta retraite, tu y as pensé ?”. “Tu ne crois pas que tu redescendes sur terre et que tu te cherches un CDI ?” “Tu n’as pas envie qu’on te qualifie d’instable ?”

Dans cet article, on aborde toutes ces questions. Pourquoi et comment valoriser ton voyager sur un CV ? Je te parle également de mon retour d’expérience. Bonne lecture.

apple background desk electronics
Photo by Lum3n on Pexels.com

Pourquoi partir maintenant ?

Si tu es arrivée jusqu’à cet article, c’est que peut-être, il y a une raison. Comme une envie profonde de voyager ? Quelque chose qui est un peu plus fort que toi ? 

De plus, si tu ne pars pas dans les prochains mois, ne risque pas de le regretter plus tard ?

Peut-être une façon de plus de procrastiner pour éviter de passer à l’action et de sortir de sa zone de confort ?

Souvent, plus tard, c’est trop tard. Une fois qu’on est bien installé dans un CDI et qu’on commence à envisager l’achat d’un bien immobilier…

C’est beaucoup plus simple quand on est célibataire, sans enfant et sans prêt.

Voyager c’est un peu comme avoir un enfant, il n’y a pas de bon moment. On n’est jamais prêt et on avise en fonction de la situation. Le tout étant de passer à l’action, les doutes et les craintes s’en iront une fois que tu auras franchi le pas de ta porte.

Pourquoi valoriser ton voyage sur un CV ?

Car cela en dit beaucoup sur toi et sur ta personnalité. Cela en dit beaucoup sur tes traits de caractère. C’est aussi une façon de mettre en avant tes valeurs.

S’il y a une section “loisirs, hobbies ou centres d’intérêt”, c’est qu’il y a bien une raison. Sûrement une bonne catégorie pour valoriser ton voyage sur un CV. Mais, cela j’en parle plus loin.

Aujourd’hui, et de plus en plus, les entreprises cherchent avant tout une personnalité plus que des compétences. 

Elles savent que les compétences s’acquièrent alors qu’un savoir être, c’est plus compliqué.

D’ailleurs, si tu souhaites travailler dans une grande entreprise, tu auras bien souvent des entretiens RH avant des entretiens techniques.

Les RH sont davantage là pour voir si ton profil/ta personnalité correspond à ce qu’il recherche. Il cherche à connaître ta vision, ta prestance, tes qualités, ta façon de t’exprimer…

Le diplôme, c’est sûrement important, bien qu’en prenant de l’âge, on capitalise plus sur l’expérience que sur un diplôme obtenu des années auparavant. 

Et je pense que beaucoup d’entreprises, maintenant, cherchent avant tout des personnalités atypiques au lieu de personne sortie tout droit du même moule.

people walking on street
Photo by Burst on Pexels.com

Valoriser sur un CV ce que tu as appris pendant ton voyage 

Et, crois-moi, il va y avoir des choses à mettre en avant. Tout ce que tu as appris pendant ton voyage de quelques mois sera assez conséquent. Ce n’est pas pour rien que l’on dit souvent que le voyage, “c’est l’école de la vie”.

D’abord, tu vas apprendre beaucoup sur toi, apprendre à mieux te connaître, à savoir ce que tu aimes, ce que tu aimes moins. Cela te permettra d’être davantage en accord avec tes valeurs profondes et de donner un sens à tout cela.

Tu auras davantage confiance en toi. C’est d’ailleurs le point positif cité par plus de 30 femmes dans un sondage que j’ai effectué auparavant. 

Si tu souhaite lire les résultats du sondage c’est par ici.

Bref, tu seras la fille qui “n’a peur de rien et qui s’est ce qu’elle veut”. Ça sera un peu ta marque, “ton personal branding” qui se développe aussi maintenant autour du salariat.

Tu auras sûrement appris ou progresser dans une langue. Tu seras sûrement plus à l’aise avec ton anglais. Une compétence clé, aujourd’hui, surtout dans les grandes entreprises ou du moins des entreprises qui travaillent à l’international.

Les personnes sachant parler une autre langue, notamment l’anglais ont des meilleurs postes au sein de l’entreprise. Je te joins deux articles traitant du sujet https://www.communicaid.fr/blog/langues/peut-on-faire-carriere-sans-parler-anglais/ et

https://www.monster.fr/conseil-carriere/article/moitie-des-salaries-monster-freines-professionellement-par-leur-mauvaise-maitrise-de-l-anglais

Tu peux aussi mettre en avant tout le côté gestion. Que ce soit la gestion du temps et donc d’un planning et la gestion d’un budget. 

La mise en avant de toutes les étapes de préparations est aussi un aspect à mettre en avant.

Voyager seule montre aussi que tu es une personne qui sait davantage garder son calme dans des moments de stress. Cela démontre une certaine patience ainsi qu’un grand contrôle de soi et de ses émotions. 

Les qualités à mettre en avant recherchées par les recruteurs

Alors la très sincèrement, je ne sais pas par où commencer, parce qu’il y en a beaucoup trop.

Je vais commencer par celles qui sont les plus recherchées par les entreprises.

Voici un exemple d’article https://www.actis-consultants.fr/nos-actualites/recruteurs-sur-quelles-soft-skills-miser-en-2021

Voici une capture d’écran de cet article 

En fait, je crois que je peux m’arrêter là…

Je vais continuer d’en citer, au hasard.

La curiosité, la débrouillardise, l’ouverture d’esprit, indépendance, empathie, communication, optimisme, inspirant, confiance en soi, altruisme, adaptabilité, résolution des problèmes, résistance au stress, humilité, dynamisme, autonomie, organisée, créative, prévoyante, disciplinée, sociable, enthousiaste, engagement, observatrice, …

Ce n’est pas ce qui manque pour valoriser ton voyage sur un CV… Cela pourrai faire un article à lui seul.

man hands woman coffee
Photo by C Technical on Pexels.com

Comment valoriser ton voyage sur un CV ?

Maintenant, je rentre dans le vif du sujet. Comment valoriser concrètement sur ton CV ton voyage ?

Sur ton CV

En fonction de l’expérience vécue et du temps. Tu peux consacrer carrément une ligne sur ton expérience professionnelle. 

Cela marche surtout si tu as fait un PVT, que tu as travaillé dans un autre pays ou encore que tu as créé quelque chose autour du voyage.

Cela peut être un blog, des interventions dans des écoles, un super compte Instagram qui a apporté de la valeur et du contenu de qualité aux gens.

La réalisation et la publication de vidéos. Ou encore tu t’es découverte une passion pour la photographie et tu as un beau portfolio à mettre en avant.

Tu peux aussi mettre en avant tes périodes de volontariat.

Si ce n’est pas le cas, je le mettrai personnellement dans la case “centre d’intérêt ».

Dans ta lettre de motivation 

Voilà un moment très intéressant. Le moment parfait pour mettre en avant les qualités citées plus haut en avant. Tu peux les tourner d’une belle façon et montrer que c’est pendant ton voyage que tu as développé ses “soft skills”.

Lors de l’entretien

Ou comment répondre plus facilement quelles sont tes qualités et tes défauts. Tu auras tellement appris à te connaître, que la réponse à cette question ne devrait plus poser de problème.

Si le recruteur te parle de ton voyage, fonce ! Parle de ton voyage, de comment tu étais organisée, de comment, tu as planifié ton budget. Cite comment tu as pu progresser en anglais et comment tu es plus à l’aise pour communiquer avec des personnes.

Même en partant seule, tu pourras probablement mettre en avant un moment ou il a fallu gérer quelque chose en équipe

Bref, tu as plein de possibilités. 

Que faire si je ne suis pas contactée par des entreprises ?

Panique à bord

Tu es maintenant de retour en France. Ton CV est actualisé, tu as mis à jour tes différents profils comme Linked In ou Monster (je ne sais pas si on utilise encore Monster ?).

Tu as envoyé tes candidatures pour des offres, tu as aussi fait des candidatures spontanées.

Mais, RAS, le téléphone ne sonne pas. La ,c’est la panique à bord ! 

Que se passe-t-il ?

J’ai envie de dire que ce sont probablement des entreprises fermées d’esprit. Ce sont des entreprises ou les valeurs ne sont pas en accord avec les tiennes. 

Maintenant, as-tu envie de travailler avec ce type d’entreprise…

En revanche, d’autres types d’entreprises vont être attirés par ton profil atypique. Pourquoi ? Comment ? C’est ce que je te raconte dans la suite 😉

Les entreprises attirées par ton profil

Ce sont des entreprises ouvertes sur l’extérieur. A l’international ou pas d’ailleurs. Des entreprises année 2021 et pas 1990.

Ce sont aussi, de mon point de vue, des entreprises davantage tournées vers l’humain. Ce genre de boite qui m’est l’humain au centre et qui valorise ses actions.

Ces entreprises sont aussi peut-être aussi atypiques, comme toi. Peut-être qu’elles sortent un peu du cadre, qu’elles se sont créées un autre univers que celui qui est prépondérant aujourd’hui.

Ce sont sûrement des entreprises courageuses et ambitieuses.

Peut-être un peu plus, en accord avec tes valeurs ?

Maintenant, as-tu envie de travailler avec ce type d’entreprises ?

Le risque de voyager longtemps ?

En partant voyager seule et en ayant une meilleure connaissance de soi et du monde qui l’entoure. Ton sens des priorités peut changer, tout comme le sens que tu souhaites donner à ta vie professionnelle.

Il existe de nombreux témoignages de femmes qui sont parties longtemps et qui en rentrant ont carrément changé de voix professionnelles. 

D’après le sondage que j’ai effectué, c’est souvent le cas. Tu peux aussi écouter le podcast d’Anastasia “De vraies vies” qui regorge d’histoire de femmes ayant changé de cap.

Le voyage apporte une autre vision sur la vie, sur le modèle de réussite et de succès. 

Nombre d’entre nous, laisse le salariat au profit de la création d’entreprise. Il y a aussi de nombreuses reconversions pour donner davantage de sens à sa vie.

De retour en France, le modèle “métro-boulot-dodo-paye-tes-factures” ne fait plus forcément rêver. Il peut y avoir une remise en question, du CDI, de l’achat d’un bien immobilier, de la fondation d’une famille.

Il faut savoir l’accepter. Prendre le temps. Ce n’est pas forcément facile au début. Mais à la fin, ce n’est que du bonheur.

Ma propre expérience

Avant de voyager, je travaillais comme consultante pour un grand groupe pétrolier. Les personnes recrutées directement au sein du groupe ont toutes quasiment eu une expérience à l’étranger.

Cela pouvait être un PVT, un Erasmus ou un tour du monde. Cela montre à l’entreprise tes capacités d’adaptations, ton côté sociable et une bonne communication. Cela met en avant une bonne maîtrise de la langue de Shakespeare, une ouverture d’esprit et une soif d’apprentissage, ainsi qu’une certaine autonomie.

Bref, ils ont été embauchés et ont de fortes chances de finir dans ce grand groupe avec tous les avantages qui vont avec. Alors que moi, je bossais pour un prestataire de service qui a fini par faire faillite.

Lorsque je suis revenue de mon PVT en Australie, ou j’ai trouvé du travail plus ou moins facilement. J’ai tenté ma chance à Londres, j’ai trouvé un emploi en moins d’une semaine.

Suite au COVID et à un nouveau projet professionnel qui a émergé dans mon esprit, je me lance dans mon activité de freelance pour être encore plus libre.

Sincèrement, sans mes voyages, je n’en serais pas là aujourd’hui. Je n’aurai pas découvert toutes ces choses sur moi, sur les autres, sur le monde qui m’entoure.

Et j’aurai sûrement mis plus de temps pour trouver un sens à tout cela, à ma vie, à trouver mon pourquoi.

La recherche d’emploi ne se fait plus seule

Aujourd’hui, quelques personnes accompagnent les retours de voyageurs dans la recherche d’emploi et/ou des démarches administratives.

Je pense, notamment à Magali, qui a témoigné il y a quelques semaines sur le blog pour nous raconter son trek au Népal. Aujourd’hui, elle accompagne les voyageurs, revenus en France, dans leurs recherches d’emplois.

Magali propose sur son site un guide gratuit et complet de sur « Le retour en France ». Ce guide inclut 10 conseils pour ton retour, 4 outils pour t’aider dans ta recherche d’emplois et 2 page de BONUS… C’est pas tentant ?

Tu peux la contacter (et retrouver son guide gratuit) sur son site, son groupe privé Facebook ou encore son Insta. 

Si tu as aimé cet article, je t’invite à t’abonner à « la lettre » et à recevoir des conseils exclusifs tous les mardis à 9h00.

picturesque view of rocky mountains in daytime

Comment voyager plus longtemps ?

Comment voyager plus longtemps ? Je détaille mes techniques qui me permettent de voyager longtemps et très souvent !

colorful hot air balloons flying in cloudless sky

Pourquoi faire un PVT ? Les 8 raisons

Les 8 bonnes raisons de faire un PVT (Permis Vacances Travail), entre rencontres, voyages et le travail ! Un visa qui facilite la vie !

Publié par Mélanie

Bonjour et bienvenue sur ce blog :) Je m'appelle Mélanie, j'ai 32 ans, je suis originaire du Mans. J'ai tout quitté en 2017 pour voyager à travers le monde. Dans ce blog, j'accompagne les femmes à oser vivre leurs rêves de voyage solo à travers des conseils provenant de ma propre expérience et par des témoignages de femmes qui ont osé !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :