Faire du volontariat en Amérique du Sud ?

unrecognizable male traveler standing on hill against misty scenic highlands

La question du volontariat revient souvent dans les groupes de voyageurs. Quelles sont les différentes façons de faire du volontariat en Amérique du Sud ? 

Pourquoi intégrer du volontariat lors de ton voyage en Amérique du Sud ? 

Quelles sont les plateformes gratuites et payantes où tu peux te tourner pour faire du volontariat en Amérique du Sud ?

TU ne sais pas si le volontariat est fait pour toi ?

Tu as envie de tenter l’aventure du volontariat, mais tu ne sais pas par où commencer ?

J’ai eu l’occasion de faire deux volontariats au Chili et 4 en Bolivie lors de mes 8 mois de backpack en Amérique du Sud. Je partage mon expérience de volontariat en Amérique du Sud un peu plus loin dans l’article.

D’abord, regardons pourquoi et comment faire du volontariat en Amérique du Sud ?

Autour de San Pedro de Atacama

Qu’est-ce qu’un volontariat et la différence avec un volontariat

Parce que oui il faut bien distinguer les deux. 

Le bénévolat 

En faisant du bénévolat, on te demande de ton temps et de ta force de travail sans aucune autre contrepartie.

Parfois, on te demande même de payer pour faire du bénévolat. C’est le cas, dans de nombreuses associations, ou il faut toi-même débourser tes frais mais aussi payer pour assurer les frais sur place. C’est-à-dire ton hébergement, la nourriture, toute la gestion autour de ton accueil et de ton départ.

Le bénévolat concerne davantage les causes humanitaires. Tu viens généralement en aide à une structure, un système et pas à des particuliers.

Le volontariat

Il y a une compensation qu’elle soit en nature ou rémunérée. C’est celle dont je vais principalement parler dans cet article.

Tu “travailles” généralement pour des particuliers ou parfois pour des petites structures économiques.

Dans la plupart du temps, le deal proposé, c’est un travail de 20 à 25h par semaine en échange d’un lit et d’au moins un repas par jour.

Si tu es amenée à faire plus d’heures de travail, on te propose parfois une rémunération.

Il faut bien discuter avec ton hôte des conditions afin que les deux parties soient d’accord avec le deal et que ton séjour se passe bien. J’en parle plus loin.

Tu peux très bien travailler pour une auberge de jeunesse, pour des particuliers pour t’occuper des enfants, aider à retaper une maison, travailler dans une ferme de permaculture, transformer un hangar en espace de travail, donner des cours de français ou d’anglais.

Il existe de nombreuses possibilités en fonction de tes affinités et tes envies.

Les chutes d’Iguazu – Argentine

L’entre deux

Je pense à tous les programmes que proposent l’État français et l’Europe. Bien souvent, tu es rémunérée et tout est pris en charge.

Je pense en premier lieu au VIE qui est un Volontariat International en Entreprises. Une entrée en douceur, dans le monde professionnel, entre la fin des études et le CDI.

Pour les plus jeunes, il y a le service civique.

Tu peux aussi faire du volontariat avec le Corps Européen de Solidarité. Je te propose de suivre Elise dans cette aventure en Islande autour de l’écologie.

Et il en existe beaucoup beaucoup d’autres.

Pourquoi faire du volontariat en Amérique du Sud ?

Il existe de nombreuses raisons positives de faire du volontariat en Amérique du Sud. 

Tu vas vivre une expérience humaine que tu n’es pas prête d’oublier. 

Économiser de l’argent

C’est la première raison qui me vient à l’esprit. Cela permet de ne plus payer des nuits en auberge et d’avoir un repas d’assuré. Cela permet aussi de se poser une à plusieurs semaines au même endroit et donc d’éviter les frais de transports.

Voyager lentement

Si tu pars en tour du monde ou plusieurs mois sur un continent, se poser ça fait parfois du bien. 

C’est agréable de retrouver une certaine routine, de tous les jours fréquenter les mêmes personnes. 

On reste quelques jours à plusieurs semaines dans le même environnement sans avoir à se réadapter à chaque fois.

Cela repose le corps et aussi l’esprit.

Découvrir la culture de l’Amérique du Sud.

Le fait de rester au même endroit avec les mêmes personnes permet de découvrir une culture plus en profondeur. En faisant du volontariat, bien souvent tu partages la vie de l’hôte ce qui te permet de découvrir quelques coutumes du pays.

Si tu voyages en mode backpack et que tu fréquentes principalement les auberges de jeunesse, tu rencontreras principalement d’autres backpackers venus d’Europe. Tu auras moins de contact avec les locaux.

Le volontariat, tout comme Couchsurfing, te permet de s’immerger plus profondément dans la culture du pays que tu traverses.

Tu vas bien évidemment progresser en espagnol.

Tu pourras ainsi vivre plus comme un local que comme un européen en vacances.

volontariat Sucre amérique du sud
Volontariat auberge de jeunesse – Sucre -Bolivie

Rencontrer d’autres voyageurs

Mais tu devrais aussi rencontrer d’autres voyageurs dans ce volontariat. Des voyageurs qui sont venus comme toi, tester de nouvelles choses, venus s’immerger dans la culture du pays. 

Si tu fais du volontariat dans une auberge de jeunesse en Amérique du Sud, c’est le parfait endroit pour rencontrer des personnes des 4 coins du monde et te faire des potes.

Et pourquoi pas faire un bout de chemin avec eux pour la suite de ton aventure de voyage solo.

Acquérir ou développer des compétences

Le volontariat c’est aussi l’occasion d’acquérir de nouvelles compétences ou de développer celles que l’on a déjà.

Ainsi, cela te permet de te connaître davantage sur ce que tu aimes faire et ne pas faire. Faire de nouvelles activités c’est aussi sortir de sa zone de confort et c’est pour cela qu’on voyage 🙂

C’est aussi un moyen d’enrichir son CV lorsque tu rentres en France.

Maintenant que l’on a vu les raisons pour intégrer une période de volontariat en Amérique du Sud, nous allons rentrer dans le vif du sujet pour trouver un volontariat qui te correspond

Comment faire du volontariat en Amérique du Sud ?

Mais concrètement, quelles solutions s’offrent à toi pour faire du volontariat en Amérique du Sud ?

Eh bien, il existe plein de façons de trouver le volontariat qui te correspond.

Je te partage mon expérience en fin d’article pour que tu vois la façon dont j’ai procédé et cela de façon totalement gratuite et en tombant sur des perles à chaque fois.

Je te donne aussi mon adresse préférée pour faire du volontariat 😉

Je rappelle que je me concentre sur le volontariat contre l’hébergement sur des périodes d’une à plusieurs semaines.

volontariat la paz amerique du sud
Mon volontariat dans une ambiance festive – La Paz – Bolivie

Les applications

C’est probablement la meilleure solution si tu es quelqu’un d’organisé et que tu aimes que ton voyage soit un minimum planifié.

Il existe différentes applications et sites web qui te permettent de te mettre en contact avant ton départ de France.

Et ainsi avoir déjà tes dates et lieux de ton/tes volontariat(s).

L’autre avantage des applications, c’est qu’elles permettent d’avoir des avis sur les hôtes qui vont t’accueillir. Ainsi, tu peux lire les témoignages d’autres personnes venues avant toi faire ce volontariat. 

Cela peut te rassurer surtout pour la première fois.

Workaway

https://www.workaway.info/

Cette application te permet de trouver des hôtes partout dans le monde et sur tous les domaines possibles de volontariat. 

Tu peux effectuer tes recherches par région du monde. Tu peux affiner en y indiquant tes centres d’intérêt. 

Tu as accès aux hôtes qui cherchent en dernières minutes et filtrer ceux qui ont des feedbacks.

Il est possible de consulter gratuitement la liste des personnes qui proposent d’accueillir des volontaires et ainsi connaître leurs projets.

En revanche, pour pouvoir les contacter et être mis en relation avec eux, il te faut payer une somme de 39 euros qui te donne un accès à tous les hôtes pendant un an.

Une fois que tu es inscrite, tu peux remplir ton profil en y indiquant tes centres d’intérêt, tes compétences, ton parcours et te présenter à tes futurs hôtes.

Le site est aussi disponible en français. Il y a des missions de volontariat qui sont rémunérées.

L’inscription à la plateforme Workaway permet aussi d’avoir une assistance 24/24 si jamais ton volontariat ne se passe pas comme tu le souhaites. Tu pourras également interagir avec d’autres voyageurs et parler à un conseiller personnel via une messagerie instantanée.

volontariat amerique du sud - chili
Moments de détente – Volontariat San Pedro de Atacama – Chili

Help X

Cette plateforme fonctionne de la même façon que Workaway. Elle couvre toutes les destinations et toutes sortes de volontariat.

En revanche, la plateforme n’est qu’en anglais. Le design n’est pas folichon.

La partie gratuite permet de remplir ton profil et d’être contactée par les hôtes. En revanche, tu ne peux pas contacter les hôtes.

Le prix est en revanche plus intéressant, b

Il y a des missions de volontariat qui sont rémunérées.

Le Woof

https://wwoof.fr

Cette plateforme fonctionne différemment des précédentes.

C’est mondial et tu peux effectuer des volontariats uniquement dans des fermes et jardins botaniques.

L’inscription est de 25 euros/an. L’inscription te donne l’accès pendant un an à la liste des hôtes que tu peux ensuite contacter pour une mission de volontariat.

Un profil gratuit te permet de le mettre à jour et d’être contacté par des hôtes.

Tu ne peux pas trouver de missions rémunérées.

Groupe Facebook

Il existe de nombreux groupes Facebook autour du volontariat. 

Concernant l’Amérique du Sud, tu peux chercher « mochileros, voluntarito” ou encore volunteering. Tu tomberas sur des groupes spécifiques. 

Pense aussi à poster sur des groupes Facebook francophone pour obtenir des retours d’expériences et des bonnes adresses dans le pays ou tu souhaites faire du volontariat.

Le porte à porte

Lors de ton voyage itinérant en Amérique du Sud. Tu vas parfois tomber raide dingue amoureuse d’une ville. Le volontariat permet de rester un peu plus longtemps et à moindre coup.

Renseigne-toi autour de toi auprès de voyageurs rencontrés en auberge de jeunesse ou fais tout simplement le tour des auberges de jeunesse pour voir s’ils ont des besoins de volontariat.

Faire du volontariat en auberge de jeunesse est quelque chose de très courant en Amérique du Sud. Quasiment toutes les auberges fonctionnent avec des volontaires.

C’est donc très facile de trouver un volontariat. C’est d’ailleurs la façon principale dont j’ai procédé mais ça j’en parle plus loin.

volontariat amérique du sud - torotoro
Mon volontariat au Café Crétacico – ToroToro – Bolivie

Comment faire si mon volontariat en Amérique du Sud tourne mal ?

Abordons d’abord les façons de faire pour que tout se passe à merveille.

Si tu utilises les plateformes de mise en relation entre les hôtes et les volontaires, regarde les feedbacks.

Prends contact avec l’hôte plusieurs jours ou semaines à l’avance afin d’échanger avec lui.

Intéresse-toi sur le nombre d’heures travaillées demandé et la contrepartie. Tu peux aussi lui demander le contact d’un “ancien” volontaire pour échanger avec lui.

Bref, que la mission et la contrepartie soit claire entre les deux parties, pour qu’il n’y ait pas de surprises à ton arrivée.

Si avec tout cela, ta relation avec ton hôte ne fonctionne pas. Parle-lui et si ça ne va pas mieux, pars. Personne ne te retient et il y a toujours des solutions de repli.

Mon expérience de volontariat en Amérique du Sud

Volontariats au Chili

Ma première fois, c’était à San Pedro de Atacama, au nord du Chili. Je suis littéralement tombée amoureuse de cet endroit magique. 

J’y suis d’ailleurs restée 6 semaines. Sans les volontariats, cela n’aurait pas été possible.

J’ai rencontré des voyageurs qui m’ont parlé de faire des volontariats en auberge pour rester plus longtemps.

“Mélanie, il faut juste toquer aux portes et demander”.

C’est donc ce que j’ai fait. Après deux refus, j’ai été accepté pour faire un volontariat dans une auberge de jeunesse. Je devais principalement m’occuper de ranger la cuisine et veiller jusqu’à minuit.

Après deux semaines, j’ai décidé de changer d’endroit pour me retrouver avec d’autres backpackers dans une même auberge de jeunesse. 

Je faisais encore veilleuse de nuit car à cette époque, mon espagnol n’est pas encore bon pour faire les check-in.

Volontariats en Bolivie

En Bolivie, un de mes premiers volontariats est à Sucre, toujours dans une auberge de jeunesse. Cette fois-ci je suis à la réception l’après-midi en échange d’une chambre privée et du petit-déjeuner.

J’ai découvert cet endroit grâce à du bouche à oreille de la part de backpacker.

D’autres voyageurs me renseignent une autre bonne adresse à La Paz. J’y resterai presque trois semaines. Trois semaines dans une auberge de jeunesse très festive. 

Je suis maintenant à la réception le matin. Je m’occupe des check-in et check-out. Je suis également responsable de l’inventaire et de la gestion de la caisse. Mon espagnol a sacrément bien progressé.

Je ferai ensuite presque deux mois de volontariat à Toro Toro dans un “bar” ainsi que dans deux auberges de jeunesse différentes. 

Je te recommande spécialement le “Café Cretacico”, l’endroit où je suis restée le plus longtemps en volontariat.

A vrai dire, une de mes meilleures expériences de volontariat en Amérique du Sud.

Et toi ? As-tu eu des expériences de volontariats ? En quoi cet article te donne envie de te lancer dan l’aventure du volontariat en Amérique du Sud ? Raconte-nous en commentaire 🙂

picturesque view of rocky mountains in daytime

Comment voyager plus longtemps ?

Comment voyager plus longtemps ? Je détaille mes techniques qui me permettent de voyager longtemps et très souvent !

colorful hot air balloons flying in cloudless sky

Pourquoi faire un PVT ? Les 8 raisons

Les 8 bonnes raisons de faire un PVT (Permis Vacances Travail), entre rencontres, voyages et le travail ! Un visa qui facilite la vie !

Publié par Mélanie

Bonjour et bienvenue sur ce blog :) Je m'appelle Mélanie, j'ai 32 ans, je suis originaire du Mans. J'ai tout quitté en 2017 pour voyager à travers le monde. Dans ce blog, j'accompagne les femmes à oser vivre leurs rêves de voyage solo à travers des conseils provenant de ma propre expérience et par des témoignages de femmes qui ont osé !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :