Digital nomade, le parcours de Marion

Digital nomade, le parcours de Marion

J’ai le plaisir d’avoir interviewé Marion, sur son parcours de digital nomade. Nous avons abordé ses différents voyages solo, son entrée dans l’univers du digital nomadisme, son organisation.

Marion, peux-tu te présenter à nous

Bonjour à tous et merci Mélanie pour l’invitation ! Je suis Marion, j’ai 29 ans, je suis originaire de la région toulousaine… Je suis freelance en rédaction web 100% en télétravail depuis janvier 2018 et créatrice du blog – et de l’aventure – Entreprendre et Voyager. 

Après avoir été diplômée d’un Master E-rédactionnel à l’été 2016, j’ai suivi ma famille qui a eu des opportunités professionnelles à Paris. C’était aussi un moment clé pour moi, puisque je me lançais sur le marché du travail.

En novembre de cette année-là, j’ai été embauchée en CDI en tant que « community business manager » dans une start-up à Versailles. J’y suis restée environ 1 an, jusqu’à ce que la start-up dépose bilan. Lorsque cette aventure a pris fin, j’ai décidé justement de faire mon premier voyage « solo », en circuit, 15 jours au Rajasthan, en Inde. Je ne sais pas si c’était un déclic puisque cela faisait des mois et des mois que je prévoyais et pensais à ce voyage mais tout de même c’est arrivé à point nommé… J’y reviendrai ensuite.

Après ce voyage, je me suis relancée à corps perdu dans la recherche d’un nouvel emploi. J’avais plusieurs propositions en cours lorsque mon ex-manager m’a proposé que l’on s’associe. Que l’on crée ensemble notre propre entreprise car elle pensait que j’avais plutôt un profil d’indépendant… Ma famille m’a mise en garde à juste titre – un de mes parents avait déjà lancé son entreprise il y a longtemps et ils pensaient aussi que je n’étais pas suffisamment commerciale, extravertie -, mais à deux je me sentais en confiance, donc j’étais partante pour tenter l’expérience.

Je me lance en freelance

Malheureusement, mon ex-manager a très vite laissé tomber pour raisons personnelles… Je me suis donc « par hasard » décidée à me lancer seule. Seule à mon compte donc. J’ai cherché mon premier client en tant que freelance community manager et je l’ai obtenu en décembre 2017.

Un mois plus tard, j’officialisais mon entreprise avec un statut d’auto-entrepreneur – nouvellement micro-entrepreneur. C’est parti de là. Et puis, mes premiers clients – qui voyaient que j’aimais écrire – ont commencé à me demander des écrits, des articles. J’ai donc commencé à expérimenter sur le terrain, auprès de mes clients.

Cerise sur le gâteau, j’ai découvert à ce moment le domaine de la rédaction web à proprement dit avec notamment le blog de Lucie Rondelet. Je me suis auto-formée et quelques mois plus tard, environ en novembre 2018 si je me souviens bien, je me suis davantage focalisée sur la rédaction web pour mes clients car j’y ai vite trouvé une plus grande liberté, plus d’autonomie et de plaisir… Pour autant, je continue de développer maintes compétences en communication, auprès de d’autres clients et aussi via mon blog 😊 !

Marion digital nomad

Qu’est ce qui t’a donné le goût au voyage ?

J’ai été initiée très tôt au voyage et j’ai toujours aimé cela ! Honnêtement, je pense que c’est inscrit dans mon ADN. D’abord, parce qu’à 6 ans, de façon inexplicable, un de mes premiers rêves en regardant un livre de photographies à la bibliothèque de ma petite école primaire était d’aller découvrir les maisons sur pilotis en Thaïlande… Ensuite, parce que mon père qui a vécu 15 ans en Afrique, nous a très vite – ma famille et moi – conduit vers de nouveaux horizons.

Premièrement, en voyages touristiques, en vacances… J’ai toujours adoré partir ailleurs. Et puis, à 12 ans j’ai été expatriée aux Etats-Unis pendant 2 ans. Cela a été une expérience particulièrement forte mais chaque voyage m’a marqué…Lorsque je suis revenue en France ensuite je n’ai plus été la même.

J’ai toujours voyagé – avant, pendant, après… Adulte, j’ai d’ailleurs un peu moi-même repris le flambeau en étant à l’initiative de certains voyages, en emmenant ma famille dans certaines de mes aventures… J’ai été dans 5 continents, j’ai un certain nombre d’heures de vol etc. au compteur…

Ce que j’aime dans les voyages ce sont ces sensations uniques, ces découvertes, ces saveurs, ces rencontres, cette ouverture que cela apporte, ce sentiment de liberté, d’humilité…Les sonorités et manières de penser grâce à d’autres langues vivantes…Il faut se rendre sur le terrain, le vivre vraiment pour le comprendre.

Peux-tu nous raconter un voyage marquant ?

Oui, je reviens donc ici sur deux voyages si tu me le permets – trop dur de choisir 😉 !

Le premier c’est mon voyage en Inde en août 2017. C’est la première fois que je partais à l’étranger dans un vrai voyage – excepté un petit voyage linguistique en Angleterre avec des copines -, sans ma famille. C’était vraiment étrange au départ mais je n’étais pas complètement seule puisque je suis partie dans un circuit organisé…

Ce voyage a été incroyablement marquant non seulement parce que j’étais « solo », libre d’avoir une chambre d’hôtel pour moi toute seule etc., mais en plus parce que l’Inde est une destination vraiment unique… Ayant voyagé en Europe, aux Etats-Unis, en Australie, il y avait des sensations, paysages, spécialités culinaires qui se retrouvaient d’un voyage à un autre… En Inde, c’était juste unique. Tout était nouveau, coloré, intriguant, chaleureux, varié…

C’est vraiment un pays d’Asie qui a une identité très forte – et je parle en connaissance de cause puisque je suis aussi allée en Thaïlande, au Vietnam et à Bali, Indonésie. De plus, j’ai vraiment aimé tout ce que j’ai fait, les personnes que j’ai rencontrées, les visites, les lieux, les mets… 😊 C’était un coup de cœur et j’espère vraiment y retourner !!

Et le deuxième voyage en Thaïlande entant que digital nomade

En ce qui concerne le deuxième voyage marquant dont je tiens à parler également ici, c’est mon voyage en Thaïlande en décembre 2019/janvier 2020. Juste avant la crise sanitaire. Mon deuxième coup de cœur. Comme je l’ai mentionné plus tôt, c’était ma destination n°1, le voyage dont je rêvais depuis toujours… J’y suis donc finalement partie. Cette fois, moitié en famille, moitié en solo. Et cette fois, officiellement en tant que digital nomade !! Nous avons fait un voyage de 7 semaines moitié mobile, moitié fixe – vive l’équilibre !

Nous avons commencé par Chiang Mai dans le Nord, ensuite nous sommes descendus en train à Bangkok où nous sommes restés quelques jours, puis nous sommes descendus quelques jours également à Krabi dans le Sud et enfin nous sommes remontés en avion sur Chiang Mai. Après 3 semaines de « tour » avec ma famille, je suis restée 1 mois seule à Chiang Mai et c’était génial !! Tellement génial que je ne voulais plus rester ensuite… ! La Thaïlande est vraiment un pays super accessible, simple, accueillant, beau, à la fois moderne et authentique. C’est une destination que je recommande à tous les digital nomades !!

digital nomadisme freelance

Tu es aujourd’hui, ce qu’on appelle un digital nomade, pour toi quelle est la définition ?

Un digital nomade est une personne qui a une activité professionnelle 100% en ligne qui lui permets de voyager quand elle le souhaite ! Un autre terme important utilisé pour illustrer ce mode de vie est « la liberté géographique », le fait de pouvoir travailler depuis n’importe où ! Concrètement, il y a autant de digital nomades – ou nomades digitaux – que de personnalités, de modes de voyages…

D’ailleurs, ce qui est intéressant c’est que de nombreux digital nomades aguerris sont de plus en plus « sédentaires », qu’ils restent plus longtemps dans un même lieu… Ils font du « slow travel » – du voyage lent -, voire ils ont une vraie base quelque part, s’installent et ensuite voyagent longtemps de temps en temps – c’est ce que l’on nomme aussi le « digital settling » (s’installer en anglais). C’est mon cas aujourd’hui. Etre un pur « nomade » en permanence ce n’est pas forcément nécessaire et toujours bénéfique… Et ce sont bien les bénéfices qu’ils faut garder à l’esprit. Il ne faut surtout pas se forcer.

Peux-tu nous parler de ton quotidien de digital nomade ?

Cette question n’est pas simple puisque j’ai un peu mon organisation en fonction de si je voyage effectivement ou non… Les périodes sont variées et c’est justement cela qui est intéressant 😉 !

Globalement, lorsque je voyage, j’essaie d’anticiper les temps de transports surtout, les moments où je n’ai pas de connexion internet… Je fais peut-être un peu moins de réseautage aussi, je me garde du temps pour visiter et profiter.

Lorsque je suis chez moi et/ou dans un endroit fixe assez longtemps, je partage effectivement mes journées entre réseautage, rédaction, prospection, gestion client/administratif et aussi mes projets personnels, en plus de mon activité de freelance.

Notamment le blog, mais aussi l’écriture d’un livre, peut-être un projet e-commerce aussi

J’ai un peu des routines quotidiennes et hebdomadaires qui m’aident beaucoup ! Le matin, je me lève tôt – j’en ai déjà parlé aussi en podcast sur ma chaîne YouTube (retruve les liens en bas de cet article ;)) -, je prends mon café et je me mets directement derrière mon ordinateur ! Je commence par mes rédactions pour mes clients. Ensuite, je fais un point email des avancements en cours.

De plus, je prospecte a minima 1h Tous les jours via les offres d’emploi, les réseaux sociaux, en faisant des propositions de services, des candidatures spontanées. J’essaie aussi de réseauter, de discuter et de me connecter avec de nouvelles personnes le plus souvent possible.

A midi je m’arrête, je mange et je case 1h de marche soit entre midi et deux soit dans l’après-midi… En général, l’après-midi est consacrée aux rendez-vous clients, aux tâches créatives de fond, à la gestion de mon entreprise et/ou du blog. Je m’arrête à une heure fixe le soir. C’est très personnel et aussi l’organisation s’ajuste en permanence. 

devenir digital nomad

Quels sont les atouts et les faiblesses/difficultés du digital nomade ?

Vaste sujet !! Voici quelques avantages et inconvénients de ce mode de vie :

Avantages :

  1. Tu peux partir quand tu veux et pour la durée de ton choix
  2. Tu peux organiser tes journées comme tu le veux
  3. Tu vis beaucoup plus d’expériences, de rencontres… sans attendre de vacances, la retraite
  4. Tu fais pleins de découvertes
  5. Tu te challenges
  6. Tu es libre – et c’est puissant
  7. Tu t’auto-formes beaucoup
  8. Tu gagnes en confiance en soi, débrouillardise, zenitude

Inconvénients :

  1. Tu n’as pas de vrai nid, de chez soi
  2. Cela ne t’empêche pas d’avoir des galères
  3. Manque de stabilité parfois
  4. Devoir parfois gérer le décalage horaire
  5. Sentiment de solitude, manque de la famille, des amis
  6. Adaptation en permanence
  7. Manque de confort, manque de puissance de connexion
  8. Gestion budgétaire, taux de change, assurances etc…

Je pourrai en parler pendant des heures… 😉 ! Tous les paramètres d’une vie entrent effectivement en jeu : argent, relations, travail, développement personnel et professionnel, équilibre, matériel, santé, sécurité, confort, nourriture… Comme tu le vois ce n’est pas si simple… Je trouve autant d’avantages que d’inconvénients… Cependant, les avantages sont très très forts ! 

Comment as-tu géré les réactions de ton entourage ?

J’aime beaucoup cette question 😊 ! C’est encore assez personnel, cela dépend de son entourage. Comme je l’ai mentionné plus tôt, ma famille n’était pas pour au départ. Pour le voyage solo pas trop de soucis – ils tenaient juste à ce que je sois à l’aise et en sécurité -, par contre effectivement ils n’étaient pas pour mon aventure entrepreneuriale au départ…

Aujourd’hui, je leur ai prouvé mes résultats, les bénéfices… Ils ont vu mon évolution et à vrai dire ils sont désormais très contents pour moi et beaucoup plus encourageants, ils me soutiennent beaucoup ! En plus, ma famille m’aide pour certains aspects de mon entreprise donc ils se sentent beaucoup plus concernés, « au courant », et sont donc très compréhensifs ! 

Quels conseils donnerais-tu à une fille qui veut se lancer dans le digital nomade ?

D’abord, que sa féminité ne doit en rien lui empêcher de devenir digital nomade 😉 ! Au contraire !! Ensuite, de définir son activité 100% en ligne, de se rapprocher d’autres entrepreneurs voyageurs comme moi par exemple, de commencer à acquérir un minimum de clients, de commencer par de courts séjours, de baliser un minimum le terrain… Je présente justement 8 étapes indispensables pour commencer à entreprendre et voyager dans l’ebook que je propose gratuitement sur mon blog ! 

Tu accompagnes des personnes à devenir digital nomade, ou peut-on te retrouver ?

Vous pouvez donc me retrouver sur le blog https://entreprendre-et-voyager.com/, mais aussi sur le groupe Facebook de l’aventure, sur la chaîne YouTube d’Entreprendre et Voyager, les différents réseaux sociaux et surtout via les emails hebdomadaires privés – accessibles après l’obtention du ebook 😉 !! J’y donne des conseils exclusifs !

Quelles sont les prochaines destinations ?

J’aimerai aller en Corée du Sud, retourner en Inde… Sinon peut-être retourner en Grèce, en Croatie, tester la Turquie aussi…Les idées ne manquent pas !! 

Merci à Toi !! <3 😉 !!

Si tu souhaites le parcours d’autres femmes inspirantes, voyageuses et audacieuses,c’est ici : https://osevoyagerseule.com/category/interview.

Je t’invite à t’inscrire à la newsletter car je vais bientôt te raconter mon expérience de digital nomade aux Acçores !

Mon témoignage sur le voyage solo

Le témoignage sur mon premier voyage solo et les autres, en toute transparence ! Je te dis tout ! De mes débuts à mon parcours de digital nomade

Mélanie

Bonjour et bienvenue sur ce blog :) Je m'appelle Mélanie, j'ai 32 ans, je suis originaire du Mans. J'ai tout quitté en 2017 pour voyager à travers le monde. Dans ce blog, j'accompagne les femmes à oser vivre leurs rêves de voyage solo à travers des conseils provenant de ma propre expérience et par des témoignages de femmes qui ont osé !

Laisser un commentaire