Les difficultés au quotidien du digital nomade

Les difficultés au quotidien du digital nomade

Les difficultés au quotidien du digital nomade ? Parce qu’on en parle peu ! Et parce que c’est important d’en parler ! Beaucoup rêvent de se lancer dans cette merveilleuse aventure qu’est le digital nomadisme. 

Afin de travailler et de voyager en même temps !

Cependant, comme tout mode de vie, il y a ces avantages et ces inconvénients.

J’ai envie d’aborder les difficultés ou problématiques du digital nomade au quotidien dans cet article !

Des difficultés loin de ce que certains veulent bien nous montrer sur Instagram !

Afin que tu sois la mieux armée si cette aventure te tente… Tu peux également retrouver mon parcours de digital nomade complet : https://osevoyagerseule.com/devenir-digital-nomad

1/ Pas de chez soi : les difficultés à trouver un hébergement pour le digital nomade

C’est la première question qu’on me pose lorsque qu’on me rencontre, non pour être tout à fait honnête, la première est 

Where are you from ?

Suivi de Where do you live ?

Il y a toujours un moment de gêne à ce moment-là…

Ce fut le cas lorsque je marchais sur le chemin de Compostelle ! Je n’ai pas de chez moi, en quelque sorte je vivais sur le chemin… Je changeais d’endroit et d’environnement tous les soirs

C’est un peu la même chose, ici à Porto, ou je vis à l’heure ou je couche ces lignes sur le papier. Je vis en auberge de jeunesse. Mon quotidien est confronté aux touristes qui viennent passer un week-end ou quelques jours ici…

On croit d’ailleurs souvent que je travaille à l’auberge. La plupart des touristes me voient souvent derrière mon PC à rédiger plutôt qu’à être absente pour visiter la ville…

Alors il faut expliquer que je suis digital nomade, qu’en ce moment, je vis à Porto et qu’ensuite je partirai sur Lisbonne puis dans le sud afin de chasser le soleil et des températures clémentes.

Le fait de ne pas avoir de chez soi, pour moi, me donne une charge mentale en plus… Et s’il m’arrivait quelque chose dans ce pays ? Serais-je rapatriée en France, oui mais ou ? La ou j’ai toujours vécu ?

Bref, ce n’est pas tous les jours simples, de vivre dans de nouveaux environnements et de devoir s’adapter en permanence.

2/ Une organisation à toutes épreuves

Je l’ai bien compris, après mes deux mois de marche sur le chemin de Compostelle ! Une fois arrivée à Santiago de Compostela, il a fallu vite trouver une solution simple d’hébergement… Ce qui ne fut pas chose aisée.

De plus, le temps de trouver un nouveau chez moi, temporaire, je ne pouvais me concentrer sur les nouvelles missions qui arrivaient déjà !

Je sais maintenant, que la prochaine fois que je repars en voyage, il me faudra mieux organiser la transition entre le voyage et le travail, notamment avec un chez-soi, au moins pour quelques semaines.

Un article autour des différents types d’hébergements nomades est disponible ici

3/ L’éloignement, les liens sociaux et la solitude : une des difficultés du digital nomade

Etre digital nomade signifie bien souvent être loin de sa famille, de ses amis et de ses proches.

Concernant les amis, eux continuent leurs vies, loin de toutes tes préoccupations de ton quotidien… Ils se marient, ils ont des enfants, ils achètent, ils bossent, ils ont leurs activités hebdomadaires

Même si aujourd’hui, il est devenu facile et normal de faire des apero-skype, des visios Zoom ou encore de s’envoyer de nombreux messages.

Il manque une certaine présence physique qui fait tout. Le fait de ne pas être avec eux lorsqu’ils doutent, qu’ils se posent des questions… 

Comme le dit si bien l’expression : “Loin des yeux, loin du cœur”

En revanche, je me sens beaucoup plus proche de ma famille quand je suis éloignée. C’est un fait ! On parle davantage de choses concrètes que dans le quotidien, nous sommes d’une certaine façon plus proche !

Cela permet évidemment aussi de faire le tri dans ses amis, et de connaître ceux sur qui je peux compter, dans les moments durs comme dans les bons moments

De plus, rencontrer des personnes quand tu es digital nomade, n’est pas chose aisée ! 

En vivant en coliving, tu peux évidemment rencontrer d’autres digital nomades…

Mais, on ne va pas se mentir, changer d’endroits fréquemment ne permet pas de se poser dans une ville afin d’y découvrir tous ces recoins et surtout faire connaissance avec les locaux !

C’est ainsi, comme tout mode de vie, il y a ces avantages et ces inconvénients.

Quant à la solitude, pour le moment, elle est choisie, après ces deux mois de marche sur le chemin de Compostelle à rencontrer beaucoup de personnes. J’ai ressenti le besoin de me recentrer sur moi… Je ne sors finalement que très peu, restant concentrée sur mon travail, mes formations et mes lectures.

4/ Les routines et les habitudes pour rester focus sur le travail

Parce que dans mon métier, j’ai besoin de nombreux temps ou je reste focus pendant plusieurs heures, notamment lorsque je rédige. C’est aussi nécessaire de mettre en place des routines et des habitudes qui me permettent une meilleure productivité et une performance optimale.

Trouver ou retrouver ces habitudes quand on voyage, ce n’est pas chose simple ! 

Prenons le sport, comme exemple, je cours 3 fois par semaine, quand j’arrive dans un nouvel endroit il me faut rapidement trouver un parc ou il est possible de pratiquer cette activité

Il en va de même pour la méditation, dans mes différents lieux de vie ce n’est pas toujours aisé d’avoir des moments à soi pour se reposer.

Quant à rester focus lors de ma rédaction, j’ai la chance d’aimer écrire très tôt le matin, quand tout le monde dort encore, ou encore le soir quand tout le monde dort…

Heureusement, j’ai aussi mon casque et ma musique qui m’accompagnent quotidiennement.

En changeant de lieux tous les mois, il faut très vite se réadapter et vite remettre en place ces routines, au risque de les perdre

5/ Voyager ou travailler ? Les deux sont-ils possibles ?

J’en viens peut-être au point le plus important ! Voyager et travailler en même temps est-ce vraiment possible ?

J’avoue que je n’ai pas encore de réponse définitive à ce sujet, pour le moment, cela me semble compliqué !

Je me sens davantage freelance que voyageuse quand je suis à l’étranger.

Je pense que j’ai besoin d’être concentrée à fond sur mon métier et profiter du pays à un rythme beaucoup plus doux, que de faire des city trips de quelques jours…

Le temps m’apprendra à gérer les deux…

Je me vois de plus en plus, me poser en France, avoir une routine, des amis, des activités extra professionnelles, et voyager 3 à 4 mois dans l’année, sans prendre mon PC, juste partir avec le sac à dos… 

Cela me semble le style de vie qui me correspond le plus, du moins en ce moment

Pour cet automne et cet hiver, je vais continuer de chasser le soleil au Portugal et en Espagne avec un focus plutôt travail avant de repartir sur la route en mai/juin 2022 !

J’espère que cet article t’aura permis d’y voir plus clair sur les difficultés au quotidien du digital nomade. 

Et que cela t’offre un tableau plus complet que ce qu’on peut voir sur Instagram

Si tu as des questions, tu peux me les poser en commentaire de cet article ou me contacter par message via l’onglet contact

Comment devenir digital nomade : mon parcours

Je te parle de mon parcours pour devenir digital nomade. Il y a de nombreuses similitudes entre le voyage solo et l’entrepreneuriat.

vue des azores depuis un coliving

Digital nomade et coliving c’est quoi ?

Le coliving est au digital nomade ce que l’auberge de jeunesse est au backpacker. Mais concrètement, c’est quoi ? Comment ça marche ?

Mélanie

Je m'appelle Mélanie, j'ai 33 ans, originaire du Mans. J'ai tout quitté en 2017 pour voyager à travers le monde. J'ai voyagé en sac à dos à travers l'Amérique latine pendant 8 mois. J'ai travaillé 6 mois en Australie, traversé les États-Unis d'Est en Ouest, vécu à Londres. En 2021, je deviens digital nomade, je visite les Açores, marche 2 mois sur le chemin de Compostelle et je vadrouille à travers l'Europe. Dans ce blog, j'accompagne les femmes à oser vivre leurs rêves de voyage solo à l'aide de contenus de qualités et pertinents !

La publication a un commentaire

  1. alexandram35

    Super intéressant ! Merci de ton partage ! Bonne journée

Laisser un commentaire