Laura, son premier voyage solo en Italie

Laura nous raconte son premier voyage solo en Italie. Son voyage, ses peurs, comment a germé l’idée, ses découvertes sur elle-même et bien plus encore.

C’est le premier article d’une série d’interviews. Ainsi, tu auras divers retours d’expériences, qui je suis sûre t’incitera encore davantage à oser voyager seule.

Raconte-nous ton parcours

Je m’appelle Laura, j’ai bientôt 26 ans, je travaille en communication et j’ai lancé mon blog voyage collaboratif La Boutique de Voyage en juillet ! J’ai été expatrié plusieurs années dans divers pays et je suis adepte du voyage en solo.

Raconte-nous ton premier voyage solo en Italie

J’ai réalisé mon premier voyage solo à 20 ans, j’étais en Erasmus à Turin en Italie et je suis partie seule un week-end à la découverte de la Toscane ! J’avais vraiment envie de découvrir l’Italie, mais c’était avant la rentrée universitaire et je ne connaissais encore personne ! C’était court mais intense, une introduction parfaite au voyage en solo, pas trop long pour l’appréhender et s’adapter tranquillement.

Qu’est-ce qui t’a motivé à partir seule en Toscane ?

Je voulais vraiment maximiser mon année d’échange universitaire en Italie et visiter ce magnifique pays le plus possible ! C’était la première escapade d’une longue série en solo ou accompagnée !

Quelles étaient tes craintes pour ce premier voyage solo ?

Alors honnêtement, j’avais peu de craintes ! Voyageant en mode ‘’budget’’, je n’étais pas très à l’aise avec les dortoirs ouverts en auberge de jeunesse à cause du manque d’intimité, des potentiels vols et ronflements haha… (Mes conseils pour ta première fois en auberge de jeunesse). Mais ce n’était pas une obligation de choisir ce type de logement, j’ai donc pris une chambre seule en auberge pour avoir mon intimité et quand même profiter du côté social des auberges ! Et le soir, je faisais attention où je me baladais ! Je n’ai jamais eu de soucis en voyageant seule.

voyager seule ponte vecchio florence
Ponte Vecchio – Florence

Tu as ensuite visité l’Asie pendant un an, quelles ont été les réactions de ton entourage ?

Ils ont très bien réagi, car ils savaient que j’étais inarrêtable et ils me font confiance ! Ils ont pensé que c’était un bon apprentissage et ils m’ont encouragé, mais ils m’ont quand même dit de faire attention et de leur donner des nouvelles régulièrement !

Quel était ton niveau d’anglais avant de partir ?

Je parlais assez bien anglais, mais je n’étais pas du tout bilingue ! Je me débrouillais ! Les voyages en solo m’ont permis de m’améliorer et de ne plus avoir peur de parler !

Combien de temps entre l’idée et ton départ ?

Je n’ai pas eu vraiment de peur peut-être seulement des appréhensions. La préparation a été rapide, j’ai consulté des blogs, des sites, des groupes d’expatriés ou j’ai lu des guides type Le Routard ou Lonely Planet.

duomo en solo
Vue sur le duomo – Florence

Quelles qualités faut-il, selon toi, pour voyager seule ?

Je pense qu’il n’y pas vraiment de qualité requise mais je dirai qu’il faut faire preuve de :

Prudence : bien choisir ses destinations et ne pas sortir seule où ça craint.

Organisation comme pour tout voyage.

Sociabilité : Ne pas hésiter à aller vers les gens, partager, faire le premier pas.

Générosité : quand on donne aux autres, on reçoit toujours.

Dans quel état d’esprit étais-tu quelques jours avant ton départ ? Et les premiers jours du voyage solo ?

J’étais super excitée, enthousiaste, j’avais très hâte de découvrir de nouveaux paysages et de rencontrer de nouvelles personnes ! Je me suis rarement sentie seule en voyage solitaire, j’ai toujours rencontré des gens et je me sentais bien en voyage !

visiter florence seule
Sculpture Florence

Quelles sensations as-tu eu lors de ce premier voyage solo ?

J’ai eu une sensation de liberté, d’excitation, de fierté, je me suffis à moi-même et je n’ai ‘’besoin de’’ personne pour partir. 

Quel a été ton meilleur moment dans le voyage ? Raconte-nous aussi le pire ?

J’ai adoré flâner dans les rues de Florence à la découverte de ses merveilles architecturales, j’ai aimé l’ambiance de l’auberge. La seule chose ennuyante a été de devoir repayer un billet de train assez cher, je me suis fait rembourser seulement 1 an après pour premier billet.

Qu’est-ce que tu aimes/aimes moins dans le voyage solo ?

J’aime voyager seule parce que ça me permet de faire le vide autour de moi, de réfléchir sur moi-même, de rencontrer de nouvelles personnes et de faire ce que je veux quand je veux et ou je veux.

voiture typique florence

Après ce premier voyage solo, as-tu envie de voyager seule de nouveau ?

OUI ! Après mon premier voyage, je suis repartie et je repartirai encore ! Je devais partir en Amérique centrale et en Colombie, mais à cause du coronavirus mon aventure est reportée.

Qu’est-ce que ce voyage solo t’a apporté ?

J’ai noué des amitiés solides qui durent encore, j’ai gagné confiance en moi, j’ai amélioré mon anglais.

Quels conseils donnerais-tu à une fille qui hésite à se lancer seule alors qu’elle en a profondément envie ?

Fonce, fonce et fonce ! Fais-toi confiance, renseigne-toi bien sur ta destination, organise un peu, mais pas trop ton voyage ! J’ai écrit un article sur mon blog avec quelques conseils pour partir seule en voyage.

Mole Antonelliana turin erasmus
Mole Antonelliana – Turin

Une anecdote marrante de ce premier voyage solo ?

Comme par hasard pour le retour de mon premier week-end en solo, il y a eu une grosse grève des trains en Italie ! Je ne le savais pas du tout, je me suis pointée à la gare tranquille et j’ai réalisé que c’était la pagaille : aucun train pour Turin, j’étais donc coincée. J’ai dû prolonger mon voyage et faire une bonne lessive ! Une belle aubaine pour visiter encore mieux Florence.

Laura après son premier voyage solo en Italie a continué de voyager seule ou accompagnée. C’est devenu une telle passion qu’elle raconte ses voyages dans son blog.

Retrouve les aventures de Laura sur son blog La Boutique Voyage, sa page Facebook et son Instagram.

J’espère que cet article t’a plu et qu’il t’a davantage motivé à oser voyager seule.

Je cherche des femmes qui souhaitent parler de leurs premiers voyage solo ou du voyage solo, plus généralement. Si tu te reconnais dans cette description et que tu souhaites transmettre ton expérience, alors contacte-moi 🙂

pexels-photo-4031867.jpeg

Voyager en temps de COVID-19

Voyager avec le COVID-19, qu’en est il de la situation ? Beaucoup d’entre nous commencent à préparer doucement leur prochains voyages mais sont un peu perdus quand à la destination ou de savoir si c’est le bon moment de partir voyager.

Liste des 101 choses à savoir avant de voyager seule

La liste ultime des choses à savoir avant de voyager seule. Tu y trouveras une mine d’informations afin d’être la mieux préparée pour ton futur voyage:) Que se soit avant, ton voyage, pendant ton voyage ou à ton retour de cette aventure.

Publié par Mélanie

Je suis Mélanie, j'ai 31 ans, je suis originaire du Mans. J'ai tout quitté en 2017 pour voyager à travers le monde. Depuis, j'ai voyagé en sac à dos à travers l'Amérique latine pendant 8mois. J'ai travaillé 6 mois en Australie grâce au Permis Vacance Travail (PVT). J'ai visité les grandes villes des Etats-Unis pendant deux mois. Je suis actuellement expatriée à Londres ou j'ai une activité salariale et ou je développe mon activité en ligne afin de devenir Digital-Nomad. Dans ce blog, j'accompagne les femmes à oser vivre leurs rêves de voyage à l'aide de contenus de qualités résultants de mes expériences de voyage!

Un avis sur “Laura, son premier voyage solo en Italie

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :