Un tour du monde en incluant l’Afrique

Un tour du monde en incluant l’Afrique

5
(1)

Retrouve le témoignage d’Aude qui est partie en tour du monde en incluant l’Afrique. Un continent oublié, et pourtant plein de ressources comme tu le découvre dans cet article

Merci Aude de nous partager la beauté de ce continent et plus précisément du Togo, dont tu parles plus longuement.

Si tu envisages de voyager en Afrique, mais que tu as certaines craintes, alors cet article est fait pour toi. Je t’invite également à lire une interview du Sénégal et à retrouver les 99 conseils (indispensables)pour voyager seule

                              Voyager Seule | Liens utiles
🥳 1h49 de vidéo pour organiser ton voyage solo de A à Z
📰 40 conseils indispensables pour voyager seule
🚑 Voyage en toute sérénité grâce à la meilleure assurance voyage GobyAVA (-5% avec le code promo OSE) : Fais un devis en 3 clics
✈️ Compare et réserve tes billets d'avion au prix le plus bas
🛌 Réserve ton prochain hébergement en toute sérénité (grâce aux commentaires précédents)
🎫 Ne fais plus la queue et réserve des activités de folie à un prix décoiffant
😱 Peur de voyager seule : Solitude ? Ennui ? Retrouve 21 conseils pour ne plus avoir peur
🥾 Télécharge et imprime les 85 indispensables pour ton sac-à-dos (pour ne rien oublier et voyager léger !)

Présente-toi  

Qui suis-je ? Je dirai que je suis une femme qui est passionnée par le voyage, les livres et en voyage vers elle-même également

Une enfant libre, une mère aimante, une créatrice

Je suis en effet une jeune maman du haut de mes 37 ans qui pratique la danse et le théâtre, activité que je partage avec mon conjoint originaire du Togo. Je suis à mon compte et j’en reparle plus loin. 

Et pour te rappeler de moi, je peux te raconter une petite anecdote marrante. 

Petite j’avais des lunettes de vue et je regardais un feu d’artifice. Et malgré mes superbes belles lunettes, la seule personne qui a reçu un bout de pétard brûlé dans l’œil c’est moi ! Heureusement sans gravité, sinon « l’aveuglement » assurée !!! Bref, Je suis Aude !

Qu’est-ce qui t’a motivé à partir en tour du monde ?

Comme tu le sais déjà maintenant, je suis passionnée de voyage. J’ai tout d’abord voyagé avec des amis, un peu en famille

Puis j’ai décidé de voyager seule mais de façon encadrée pour me rassurer

Me voilà donc, partie pour un trek dans les pays Massaïs sur les terres du Kenya avec un groupe de voyageurs inconnus. 

Et lors d’une longue marche sous un soleil de plomb, j’ai tout simplement décidé de faire un tour du monde solo en sac à dos. 

Peut-être que le soleil m’avait trop tapé sur la tête !!! 

Mais une chose est sûre, j’étais déterminée.

Pourquoi intégrer l’Afrique à ton tour du monde ?

J’ai donc à mon retour acheté une carte du monde pour décider des pays que j’allais visiter et j’avais un thème pour mon voyage qui m’a permis de choisir plus facilement. 

L’art du monde était mon thème, comme je sortais d’étude d’Art. Durant mes études j’ai pu découvrir la danse africaine, donc je voulais absolument aller en Afrique pour me perfectionner.

C’était ou, quand et pendant combien de temps ?

Et très vite et naturellement, l’itinéraire était fixé : partir minimum un mois dans chaque pays, Sénégal, Togo, Thaïlande, Bali, Corée et Australie. J’ai décidé de partir début novembre 2016 pour une durée de 11 mois, cause congé sabbatique (et oui à l’époque j’étais salariée !!!)

Quelles étaient tes peurs avant de faire ce tour du monde ?

Bien sûr, comme beaucoup de voyageurs, j’ai eu des peurs avant de partir, mais pas tant que ça. 

Si je me perds ? Comment me faire comprendre en anglais ? Si je perds mes affaires ?

Et puis je suis une voyageuse, une femme qui voyage toute seule : « Mais c’est très dangereux de voyager en tant que femme seule, non ? ». Le refrain de cette peur venant de mes proches était en boucle mais, malgré mes peurs et celles des autres, j’ai osé !!! Quelle folle je fais !

newsletter
Retrouve un guide gratuit pour ne plus avoir peur de voyager seule

Quelles ont été les réactions de ton entourage ?

Les réactions de mon entourage étaient divisées et bien distinctes. Il y avait l’équipe des surprotecteurs qui m’interdisait presque de partir malgré que je fusse majeure et vaccinée (et bien même du coup pour les voyages !!!). 

Et de l’autre côté, l’équipe des « ça ne m’étonne pas de toi », merci à eux !

Comment as-tu organisé ton voyage solo ? 

En 2016, le voyage solo n’était pas encore en vogue sur les réseaux ou même dans les livres, avec ces dizaines de milliers d’histoires de voyage ! 

J’ai donc facilement lu un livre (que j’ai emprunté chez un ami) sur des familles qui ont fait le tour du monde et j’ai lu deux bloggeur(se)s voyageurs dont un spécialisé sur les filles qui voyagent. Houraaaa !  

Et comme je suis une femme qui aime l’organisation, j’ai bien évidemment pris un grand plaisir à organiser pendant des mois mon voyage ! 

Et petit à petit, j’ai pris connaissance des choses que je devais faire pour partir : vaccins, papiers, équipement, billets pour le tour du monde

Comment as-tu planifié ton budget ? As-tu des conseils pour économiser avant le voyage ?

Niveau budget, c’est simple j’avais économisé depuis mes premiers jobs d’étudiantes et un choix s’offrait à moi : un pécule pour un achat immobilier ou un budget pour un tour du monde ???? Choix pris en une seconde, voyage, voyage !!! 

Mais malgré, mon joli trésor gardé depuis ma tendre jeunesse, j’ai commencé à faire des économies quotidiennes

En clair, sortir à moindre coût, voire gratuitement

Chose assez simple, trouver des bons plans et faire des sorties culturelles lors des événements gratuits (ex : visite de musée à Paris le 1er dimanche du mois). 

Se faire à manger chez soi et prendre les restes pour le midi au bureau est une bonne façon d’économiser aussi ! 

J’ai également réduit des factures comme internet et téléphonique avec des opérateurs moins chers que ceux que j’avais ! 

Et le plus conflictuel des économies pour une accro au shopping comme moi : acheter des vêtements par nécessité. 

Fini les journées de soldes à profusion ! enfin à part chez Décathlon pour ma nouvelle superbe garde-robe de voyage.

Ce sont des habitudes que j’ai prises lors de mon organisation de voyage et que j’ai gardé après mon voyage ! 

Ça fait du bien au porte-monnaie mais également à soi-même. Ça permet d’être moins dans un esprit d’appartenance et de devenir minimaliste. 

Avoir le minimum qui nous sert et en être bien heureux !

Fais ton devis en 3 clics (sans engagement)

Quel était ton niveau en anglais ?

Mon niveau d’anglais ???? Nul, scolaire. Mais quand on n’a pas le choix, ben on baragouine et on essaye de se faire comprendre. 

Sauter dans le bain, faire pour moi est la meilleure école. Et si j’ai pu me faire comprendre pendant des mois sur mon tour du monde, je t’assure que toi aussi tu peux le faire. 

Apprend l’anglais en moins de 10 minutes par jour (un mois d’essai gratuit et sans engagement)

Les émotions des premiers jours pour ce tour du monde passant par l’Afrique

A mon départ ! je me le rappelle comme si c’était hier. 

C’est ma mère qui m’a accompagné à l’aéroport, il y avait une ambiance lourde et triste et pour accompagner cela dehors un brouillard épais sur toute la route ! 

Quand nous sommes arrivés à l’aéroport, une bande d’amis était venu me dire au revoir par surprise. Ce qui a permis d’alléger l’ambiance.

Une fois le contrôle de l’aéroport passé, seule avec moi-même, une appréhension s’est installée. 

Je me suis alors promise que, je rentrerai dès que je ne me sentirais plus de voyager malgré ce que pouvaient en penser les autres.

Peux-tu détailler les pays que tu as visité en Afrique pendant ton tour du monde

Me voilà partie pour l’Afrique, mes premiers pays de mon tour du monde. 

J’ai atterri pour mon premier mois au Sénégal où j’ai dormi principalement chez l’habitant

Au départ chez de la famille d’une ancienne collègue à moi puis de fils en aiguille chez des connaissances de connaissances… 

Au Sénégal j’ai surtout parcouru le littoral de haut en bas, en me basant plus longtemps dans la ville de Dakar. 

Puis j’ai décollé pour le Togo, petit pays d’Afrique de l’Ouest méconnu pour ma part. Durant mon tour du monde, je voulais me faire une idée par moi-même des missions humanitaires, c’est pour cela que je me suis retrouvée au Togo.

Peut-être nous parler plus spécifiquement du Togo

Arrivée pour un mois normalement m’y sentant bien, j’y suis restée 3 mois et demi. 

Gros coup de cœur pour ce pays, qui au tout début de ma planification d’itinéraire n’était pas compris. 

J’ai retrouvé la flore que j’avais découverte au Kenya. Des paysages à couper le souffle et très diversifié selon les régions : désert, plage, brousse, forêt tropicale, montagne… 

Mais au-delà de cette nature qui m’a apaisé, c’est l’accueil qui m’a le plus marqué et touché

Les togolais ne comptent ce qu’ils ont et t’offrent tout ce qu’ils peuvent pour que tu te sentes comme à la maison. 

Ils ont une mentalité très positive. Ils vivent tous en rythme à travers les musiques qui résonnent partout et en couleur avec leur pagne wax. 

Le partage est un élément fondamental chez eux. Les échanges que j’ai avec les locaux me sont très impactant et instructifs pour évoluer la femme que je suis. 

Le Togo est devenu mon pays d’adoption, j’y retourne une ou deux fois par an depuis mon tour du monde et j’y suis resté un an pour monter différents projets. 

J’ai une marque de vêtement et accessoire en wax et batik, pour mettre en avant le savoir-faire des couturiers togolais. 

J’ai également ouvert un centre culturel dans un village reculé pour amener la culture dans les milieux ruraux. Spectacle, formation, cours de théâtre et danse, activité pour les enfants, bibliothèque se déroulent au centre pour le plus grand bonheur des enfants et des plus grands. 

Vivre au Togo a été une expérience enrichissante, tout ce qu’on peut entreprendre à l’air plus simple qu’en France. 

Les gens sont moins protocolaires et te font plus confiance. J’ai d’ailleurs rencontré mon chéri là-bas et de là est née ma fille franco-togolaise. 

Un grand merci à eux pour cette grande leçon d’humilité.

Quel(s) conseil(s) donnes-tu a une femme qui veut faire un tour du monde mais qui a des peurs ?

Des peurs on en a toujours, moi-même malgré mes voyages, j’ai des peurs. 

Et c’est tant mieux, c’est ce qui nous permet de nous protéger. 

Sinon on aurait aucune limite. 

Et si tes peurs sont trop grandes pour oser partir, rencarde toi sur le voyage, échange avec d’autres voyageuses qui te rassureront et te donneront des bons conseils. 

C’est le meilleur moyen de répondre à toutes tes questions et tes appréhensions.

Est-ce que tu recommandes l’Afrique pour un tour du monde seule ?

Je recommande à 100% le continent africain pour un tour du monde si souvent boudé par les tourdumondistes. 

Ce n’est pas plus dangereux que n’importe quel continent. Bien sûr, évitez les pays à risque, à vérifier sur France diplomatie

Les gars sont souvent insistants et tu vas certainement recevoir une soixantaine de demandes en mariage mais il suffit de dire qu’on est déjà avec quelqu’un et généralement ça les refroidit ou pas !

Prépare et organise ton voyage solo en toute sérénité

Quelles qualités ou état d’esprit faut-il selon toi pour oser voyager seule ?

C’est plutôt un état d’esprit qu’on va acquérir en voyageant seule : une ouverture d’esprit

Ne pas hésiter à mettre tout ce qu’on connaît et tout ce qu’on a appris de côté pour apprendre des locaux, de l’Histoire du pays… 

Clairement avoir une bienveillance et une humilité sans faille pour s’ouvrir aux autres. 

Et un point essentiel aussi que tout le monde a, se fier à son instinct. 

Très important, dans toutes situations, si le sent pas tu n’y vas pas et si ça te parait serein c’est que c’est ok. 

Bien écouter son instinct surtout ne pas se forcer sinon c’est sûr que t’engage sur une mauvaise voie.

Qu’est ce que t’as apporté le voyage solo ? 

Mon voyage solo m’a apporté plus de confiance en moi, I did it !!!! 

J’ai surpassé mes peurs comme je le disais précédemment, peur de manger solo, oui bon la pas le choix sinon régime sec ! 

Et au final ce n’est pas mortel de manger seule ! 

Avant de partir j’étais déjà bien curieuse mais encore plus en voyageant, j’aime découvrir les gens, les traditions… 

A mon retour, retourner dans un bureau fermé sans vue d’un splendide paysage pour reprendre mon travail de salariée, reprendre une routine et ne plus être en effervescence à chaque seconde m’a tout de suite fait comprendre que cette vie ne me correspondait plus.

 Alors j’ai cherché un autre travail, fait un bilan de compétence et tout naturellement je me suis dit que si je ne trouve pas un travail qui me va, ben je vais créer mon travail. 

Et me voilà entrepreneuse pour être coach dans l’organisation de voyage au long cours pour les femmes qui souhaitent partir en solo. 

Tout repose sur mon expérience et mon adoration pour l’organisation et ma devise : si moi j’ai osé toi aussi tu peux le faire ! Hipi trip coaching est né !

Qu’est ce que tu as aimé dans ce voyage solo ? Qu’est ce qui fut le plus dur ?

Ah il n’y a pas photo ce que j’ai aimé dans ce voyage solo c’est la totale liberté que je m’étais gentiment octroyé pour vivre et faire tout ce que je voulais ! 

Et puis, les gens, toutes ces belles rencontres. Ça m’a d’ailleurs permis de progresser dans ma passion pour la photo portrait. Belle excuse pour se rapprocher et partager un moment avec une prise de photo.  

Ce qui a été le plus dur je pense c’est quand je suis tombée malade en Afrique. Même si j’étais bien entourée j’étais pas mal affaibli mais je ne voulais pas que cela ait une répercussion sur le reste de mon voyage. Quelques bananes et bols de riz pour reprendre des forces et c’était reparti !

Quelle est ta ou tes prochaine(s) destination(s)

Forcément je vais retourner au Togo, ne serait-ce que pour présenter ma fille qui vient de naître. 

Et avant le Covid, je suis allée en Inde mais j’ai été rapatriée à cause de la crise sanitaire donc j’ai hâte d’y retourner et de faire le sud que je n’ai pas pu faire. 

Le Sri-Lanka m’appelle aussi lol. Je n’ai pas encore trop touché les Amériques car j’ai comme projet de le faire soit en une ou plusieurs fois dans quelques années.

Ou peut-on te retrouver ?

Tu peux me retrouver sur Insta sur mes nombreuses pages lol : « hipitrip.coaching » pour mes conseils en organisation de voyage et mon partage d’expériences, « batika_tg » pour mettre en valeur la couture togolaise et « little.hipi » où je partage mes photos de voyages.

Tout est possible, tu peux m’écrire sur Insta sans soucis ou sur facebook au nom de Martinez Aude. On pourra s’échanger nos téléphones pour évoquer le voyage jusqu’au bout de la nuit !

Merci à Mélanie, de nous donner l’occasion de partager notre expérience !

Si tu as aimé cet article alors donne lui 5 étoiles

Note moyenne 5 / 5. 1

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Tell us how we can improve this post?

Mélanie

Bonjour aventurière et bienvenue, Sur ce média, j'accompagne les femmes à oser voyager seule, à s'émanciper, et à partir à la découverte d'elle-même à l'aide de contenus de qualités et pertinents ! Mélanie, 33 ans, originaire du Mans. J'ai tout quitté en 2017 pour voyager à travers le monde. J'ai voyagé en sac à dos à travers l'Amérique latine, l'Australie, les États-Unis d'Est en Ouest, ainsi qu'en Europe. En 2021, je deviens digital nomade, depuis je voyage la moitié de l'année

Laisser un commentaire